Accord trouvé à la papeterie Sical (62)

L'usine était à l'arrêt depuis lundi.

Après trois jours d'arrêt complet sur le site du groupe Rossmann, la production de papier pour ondulé (PPO) a pu reprendre aujourd'hui, à 14 heures.

La majorité des 290 salariés avaient suivi l'appel à la grève lancé par la CGT, le syndicat majoritaire de la papeterie située à Lumbres dans le Pas-de-Calais. Le syndicat demandait une meilleure revalorisation des salaires, arguant des résultats de l'année 2018 présentés comme excellents.

Les négociations ont été âpres, la direction soulignant que les salariés de Sical avaient bénéficié, en janvier, de la "prime Macron" récompensant les résultats 2018 à hauteur de 500 euros, et que des primes de participation aux bénéfices et d’intéressement sur les résultats de 2018 seront versées d'ici l’été.

Mais après de multiples réunions entre les élus syndicaux et la direction, un accord a été trouvé. Il prévoit une augmentation de 75 euros pour tous les salariés, la mise en place d'une commission sur la qualité de vie au travail et la suppression du critère d'absentéisme sur la prime de production.

Plus d'articles sur les chaînes :

Pas-de-Calais
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...