Le groupe Bertelsmann ferme l'une de ses imprimeries hélio allemandes

© Prinovis

Les négociations avec les 670 employés en CDI sont déjà en cours. La fermeture devrait être effective d'ici le printemps 2021.

Le marché européen de l'impression hélio se restructure à grande vitesse ces dernières semaines. Depuis le début de l'année, deux grands noms du secteur modifient leur implication sur ce marché en baisse. Après Circle Media Group qui s'est séparé de deux de ses imprimeries et a annoncé la faillite de son troisième groupe d'imprimeries hélio, c'est désormais l'Allemand Bertelsmann Printing qui ferme l'un de ses sites de l'entreprise Prinovis.

920 personnes concernées pour la fermeture de l'imprimerie

L'imprimerie hélio située à Nuremberg en Allemagne devrait fermer d'ici le 30 avril 2021. Cette fermeture concerne environ 670 salariés de l'imprimerie et des ateliers de reliure et 250 personnes en contrat de travail temporaire ou en contrat court. (Prinovis de Bertelsmann Printing comprend également trois autres sites, deux en Allemagne et un en Angleterre.)

Des pourparlers avec les représentants des employés du site sont dès à présent engagés. Thomas Rabe, pdg de Bertelsmann, assure : "La décision de fermer le site de Nuremberg dans environ deux ans a été très difficile pour nous. Cependant, en raison de la baisse importante des volumes et des prix en 2018, il est inévitable que notre activité d'impression globale soit à l'épreuve du temps."

La surcapacité de la production et la concurrence mises en cause

Bertelsmann Printing qui emploie 8 000 personnes dans le monde en impression hélio et offset et en marketing direct a annoncé cette fermeture avec une série de mesure afin de "réaligner" l'activité du groupe d'impression.

Il explique : "Depuis plus d'une décennie, l'industrie de l'imprimerie est en déclin structurel. La demande de produits de catalogues volumineux, en particulier, a considérablement diminué. La surcapacité de la production et la pression concurrentielle croissante des fournisseurs de crédits compensatoires ont également entraîné une augmentation sensible de la pression des prix."

Deux autres mesures pour "réaligner" l'activité impression de Bertelsmann Printing

Le plan de réalignement comprend également une collaboration "considérablement intensifiée" entre les différentes imprimeries du groupe Bertelsmann Printing (BPG). Cela impliquera notamment la standardisation des structures organisationnelles et la mise en commun d'autres fonctions telles que l'informatique et le contrôle de gestion.

Il s'accompagne également d'un changement de direction au sein du groupe Bertelsmann Printing : Axel Hentrei, 60 ans, pdg de Bertelsmann Printing, cède sa place à Dirk Kemmerer, 46 ans, membre du conseil d'administration de Bertelsmann Printing depuis 2017 et pdg de Mohn Media and Digital Marketing.

Bertelsmann Printing fait partie du groupe Bertelsmann, propriétaire également de la radio RTL, de l'éditeur de livres Penguin Random House ou encore l'éditeur de magazine Gruner + Jahr.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...