Deux usines françaises de DS Smith passent sous pavillon américain

Les deux usines qui emploient environ 230 personnes appartiennent désormais à International Paper.

Le groupe britannique d'emballages DS Smith est parvenu à un accord sur la vente de deux activités de conditionnement au papetier américain International Paper. Pour un montant de 63 millions d'euros, DS Smith cède trois usines de fabrication de plaques et de caisses en carton ondulé, dont deux sites français.

Cette vente concerne DSS Normandie située à Saint-Amand dans la Manche qui emploie 194 salariés, l'usine DSS Normandie Cabourg dans le Calvados où travaillent 34 personnes, et l'usine située à Ovar au Portugal qui appartenait jusqu'en janvier à Europac.

Ces cessions faisaient partie des conditions de la Commission européenne pour obtenir l'autorisation de rachat d'Europac par DS Smith, acquisition qui a été finalisée le 22 janvier dernier. La commission craignait que l'acquisition d'Europac par DS Smith réduise "de manière significative le niveau de la concurrence" du marché des plaques et caisses en carton ondulé (pour plus de détails, lire Cession de deux sites français pour finaliser le rachat d'Europac par DS Smith).

La finalisation des ventes est soumise aux conditions de clôture habituelles, y compris la consultation du comité d'entreprise et les approbations réglementaires, et devrait avoir lieu au cours du premier semestre de l'exercice fiscal 2019/2020, soit d'ici le 30 octobre 2019.

Plus d'articles sur les chaînes :

Manche
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...