Virginal Paper fait à nouveau faillite juste un an après sa reprise

Le site industriel papetier, dont la création remonte au 19e siècle, a été déclaré en faillite lundi 6 mai par le tribunal de Commerce de Nivelles, à peine plus d'un an après sa reprise par un groupe norvégien.

Le papetier Virginal Paper en Belgique a été déclaré en faillite lundi 6 mai par le tribunal de Commerce de Nivelles, à peine plus d’un an après sa reprise par un groupe norvégien dirigé par l’homme d’affaires Terje Haglund.

L’entreprise, qui employait une soixantaine de personnes, avait dernièrement reconcentré son activité sur la production de papier de spécialité à haute valeur ajoutée (et abandonné la fabrication de papier autocopiant).

Le site industriel papetier, dont la création remonte au 19e siècle, appartenait anciennement à Arjowoiggins, avant d’être racheté par des anciens cadres du groupe et rebaptisé Idem Papers. Mais en juin 2017, Idem Papers avait été déclaré en faillite l’entreprise avait fermé pendant un an, jusqu’à sa reprise par le groupe norvégien.

Terje Haglund, avait redémarré l’activité papetière avec l’aide de la Sogepa, le fonds d’investissement de la Région wallonne, qui a injecté en tout 3 à 4 millions d’euros dans la papeterie (partenariat public-privé Sogepa 45 % – papetier scandinave 55 %).

La Sogepa a expliqué pour la RTBF « avoir tout tenté pour que la relance de l’outil, en août 2018, soit un succès ». Le fonds d’investissement évoque une succession d’évènements comme conséquence de cette faillite : problèmes techniques, difficulté de recrutement de personnel qualifié, livraisons en retard, commandes timides, manque de liquidités…

Dans le quotidien belge L’Écho, le maire de la ville d’Ittre, où est installée la papeterie, estime qu’il y a eu un manque de financement de la part du groupe norvégien : « L’investisseur privé a acheté une grosse entreprise en Allemagne, qui tourne toujours, et il s’est focalisé là-dessus en se désintéressant de Virginal. Il faut dire les choses comme elles sont », explique-t-il.

Terje Haglund a fait l'acquisition fin 2018 du fabricant allemand de papiers et cartons haut de gamme Zanders.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...