Grève chez La Galiote Prenant (94) depuis trois semaines

© Google street view

Depuis le 6 mai, des salariés font le piquet de grève.

Un bras de fer s'est engagé entre salariés et direction à l’imprimerie La Galiote du groupe Prenant située à Vitry-sur-Seine. Une trentaine d'employés, essentiellement des rotativistes, sont depuis trois semaines en grève. Le point de départ de ce mouvement a été l'annonce de la suppression de la 6e semaine de congés payés (appelée aussi "semaine parisienne", elle concerne le labeur d'Île-de-France).

Un tiers des rotatives tournent, et ce à pleine charge depuis le début du conflit. Les autres services de La Galiote et tous les autres sites du groupe Prenant fonctionnent tout à fait normalement, souligne la direction. 

La grève arrive à un moment important pour l'imprimerie : l'impression des propagandes électorales des Européennes. Par jugement, les grévistes ont d'ailleurs rapidement été sommés de lever le piquet de grève, mais ils ont décidé de poursuivre la mobilisation. Depuis, trois réunions entre la délégation des grévistes et la direction ont déjà lieu.

Selon le Syndicat général du livre et de la communication écrite CGT (SGLCE CGT), les grévistes ne réclament "rien de révolutionnaire" : "le maintien de leurs jours de repos, l’équité salariale, le respect de leurs conditions de travail, un management digne du XXIe siècle et le retrait de l’ensemble des sanctions envers les grévistes".

Une collecte de fonds a été mise en place pour les salariés afin de "faire face à l'entêtement de la direction et poursuivre leur juste combat", selon les termes du syndicat.

Le site rotativiste de La Galiote fait partie des sept imprimeries du groupe familial Prenant et réalise environ 43 millions d'euros de chiffre d'affaires avec 325 personnes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Val-de-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...