Interview / 4 ans après son lancement par l'UNFEA, où en est le label Qualétiq ?

Nombre de certifiés, nouveautés, implication des donneurs d'ordre... on fait le point sur ce label avec Christophe Bosschaert.

Spécifiquement conçue pour les imprimeurs d'étiquettes adhésives, la certification Qualétiq lancée en 2015 par l'Union nationale des fabricants d'étiquettes adhésives (UNFEA) arrive à ses premiers renouvellements. Bilan avec Christophe Bosschaert, chargé de mission Qualétiq.

GraphiLine : Combien d'imprimeurs d'étiquettes adhésives sont aujourd'hui certifiés Qualétic lancé en 2015 ?
Christophe Bosschaert : Nous avons 27 certifiés. Et depuis le début de l'année, trois nouveaux dossiers ont été déposés. Et six renouvellements sont en cours.

C'est la toute première année des renouvellements. (Les premiers labellisés ont eu une période un peu plus longue, car le référentiel ayant changé l'an dernier, nous leur avons laissé plus de temps.)

Combien de temps dure la certification ?
Normalement, la certification est obtenue pour deux ans avec un point d'étape au bout de 12 mois.

Quels bénéfices pour les imprimeurs d'être certifiés Qualétiq ?
Aujourd'hui, ce label permet de valoriser leur process auprès de leurs clients. Cela certifie qu'ils sont dans une démarche constante d'amélioration à différents niveaux : qu'ils améliorent en permanence leur qualité de prestation, leur réponse client et leur service. C'est un gage de qualité. C'est aussi une reconnaissance pour les adhérents de l'UNFEA.

Y a-t-il des nouveautés dans le référentiel ?
Oui, il y a deux nouveautés.

Une huitième rubrique a été ajoutée : Automatisation et digitalisation des procédés. Elle concerne, par exemple, la gestion de commande automatisée. Cela peut être mis en œuvre notamment par un ERP.

Et des points ont été ajoutés dans la rubrique Stratégie, management et organisation, Qualétiq regarde le lean management - c'est-à-dire la simplification des processus administratifs - et le lean manufacturing - qui correspond à l'optimisation des processus internes de la production.
Qualétic certifie que les fabricants sont dans cette démarche d'amélioration qui consiste à étudier les process et éliminer tout ce qui est superflu.

Un manifeste de soutien au label Qualétiq signé par les donneurs d'ordres est en cours d'élaboration. En quoi consiste-t-il ?
Il s'agira d'un document dans lequel les donneurs d'ordre signataires reconnaissent la valeur ajoutée apportée par le label et sa prise en compte dans leurs décisions d'achat. Nous pensons être prêts, avec une validation par un nombre suffisant de donneurs d'ordre, pour le dernier trimestre 2019.

Nous avons voulu faire de Qualétiq un élément de différenciation et de valeur ajoutée pour nos adhérents. Pour que ce soit le cas, il était impératif que cette démarche soit connue et cautionnée par les donneurs d'ordre. Pour cette raison, nous avons souhaité,  dès le démarrage, leur présence dans les comités de labellisation comme Danone.

Le bilan après trois ans nous prouve que la démarche est bonne et nous pousse à aller plus loin à travers ce manifeste.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...