L'imprimerie Bardet (94) investit et déménage

Livraison d'une nouvelle presse numérique à l'imprimerie Bardet (94)

L'imprimerie Bardet, installée à Maisons-Alfort dans le Val-de-Marne (94), déménage suite à l'acquisition d'une presse numérique.

Une nouvelle presse numérique

L’imprimerie Bardet, installée à Maisons-Alfort dans le Val-de-Marne (94), déménage suite à l’acquisition d’une presse numérique.

L’entreprise qui était équipée jusqu’à présent uniquement en offset (formats 50-70 et 70-100) s’est dotée d’une presse HP Indigo 10 000. L’Indigo 10 000 est une presse numérique de production au format B2, en 75 cm de laize, qui permet d’imprimer 3800 feuilles 52x74 à l’heure. 

Un déménagement dans de plus grands locaux

L’entreprise profite de cette acquisition pour déménager dans des locaux plus grands à Créteil, toujours dans le Val-de-Marne. Bardet va ainsi passer de locaux de 1200 m2 à 2600 m2. Le déménagement est en cours et la nouvelle machine devrait être installée et opérationnelle fin septembre.

Augmenter la productivité et proposer des prix plus attractifs

En installant une presse numérique dans son atelier, l’imprimerie Bardet table sur une forte croissance de son activité, notamment grâce à l’économie de papier et de plaques sur chaque dossier.

Bardet travaille conjointement avec une autre société du même groupe, l’imprimerie Melange, qui est spécialisée dans le numérique grand format et petit format. Mais il manquait à Bardet une presse numérique au format intermédiaire pour réaliser les courts tirages.

« Nous avions de plus en plus de petits calages sur des formats intermédiaires 50-70, ce qui entraînait une perte de temps, d’argent, et beaucoup de gâches papier. L’imprimerie Melange ne pouvait pas réaliser les courts tirages car elle est équipée en numérique grand format, en roll-to-roll, et en numérique petit format 32-45 », explique Gilles Arki, co-gérant du groupe d’imprimeries avec Patrice Meliciano.

Melange et Bardet impriment environ 80 % de l’évènementiel parisien : théâtres, boîtes de nuit, festivals…, donc beaucoup d’affiches en format A2, notamment pour le réseau métro.

« Nous avons beaucoup de petits calages pour des affiches à 100 ou 200 exemplaires. Actuellement, le groupe réalise environ 450 tirages d’affiches par mois. C’est pourquoi c’était intéressant pour nous de produire ces affiches sur une presse numérique et ainsi proposer des tarifs plus intéressants à nos clients. »

Plus d'articles sur les chaînes :

Val-de-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise