Coronavirus : l'imprimeur Grafica Veneta transforme sa rotative pour produire des masques

Le rotativiste reçoit désormais des demandes pour ces masques hors Italie.

L'imprimerie italienne Grafica Veneta, située à Trebaseleghe dans la région de Vénétie, adapte sa production : l'entreprise de 200 salariés qui réalise habituellement des livres à fort tirage, comme la saga Harry Potter, a réorienté en urgence ses lignes de production pour sortir des masques de protection contre le coronavirus. Aujourd'hui, l'entreprise fabrique des masques jetables en tissu non tissé, destinés aux personnes asymptomatiques.

Pour cela, les salariés ont converti l'une des 14 rotatives à cette production et non des moindres : la machine la plus récente d'une valeur de 12 millions d'euros, a indiqué le président de Grafica Veneta, Fabio Franceschi au quotidien italien Repubblica.
L'imprimerie a également décalé d'un mois la production de certaines commandes de livres pour les États-Unis avec l'accord des clients.

Deux millions de masques ont déjà été distribués gratuitement aux citoyens et l'entreprise a annoncé, samedi 28 mars, la réalisation de deux millions supplémentaires.

"Nous recevons également des demandes de la France, de l'Espagne et des États-Unis, mais ce n'est pas notre métier, s'est étonné l'imprimeur auprès du journal Padovaoggi. Ils nous ont même demandé 500 millions aux États-Unis !"

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...