Kodak pourrait sortir de la faillite

C’est par un accord avec son plus gros créancier, KPP (le britannique Kodak Pension Plan) que Kodak devrait enfin sortir de l’ornière et repartir les mains libres vers un nouveau positionnement. L’aboutissement d’un long processus pour ne plus être dans le rouge.

Les activités Personalized Imaging et Document Imaging de l’ancien leader de la photographie seront cédées moyennant un montant global de 650 millions de dollars.

L’accord de Kodak avec KPP apurera entre autres un passif de 2,8 milliards de dollars que Kodak devait à KPP, et concrétisera la mise en place de l’activité Commercial Imaging.

Il avait été question auparavant que Kodak cède son activité Document Imaging à Brother, mais cette transaction n’a finalement pas eu lieu.

L’accord avec KPP procurera à Kodak de la trésorerie. Ces liquidités, ajoutées à celles que la société a obtenues par l'intermédiaire de l’emprunt contracté suite à la cession de 1100 brevets en début d’année, devrait permettre à Kodak de repartir d’un bon pied, en laissant définitivement la procédure de faillite derrière elle.

La société compte se focaliser ensuite sur les domaines de l’impression, de l’emballage et de l’étiquetage à destination des professionnels.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...