Sortie de route pour Paragon Transaction

Les chiffres viennent de tomber, ils ne sont pas bons : déficit record.

Avec un chiffre d'affaires en baisse de plus de 6,4% à 65 millions d'euros et un résultat net en perte abyssale de -16 millions d'euros sur la seule année 2012, la société du groupe Paragon spécialisée dans l'impression vient d'être décapitalisée après un coup d'accordéon.

Malgré la fermeture de nombreux sites de production suite au rachat de Lithotech France en octobre 2007 (Danel pour les anciens) et de la délocalisation d'une partie importante de sa production en Roumanie (pays dans lequel Paragon emploi plus de 160 personnes), Paragon Transaction plonge le groupe dans le rouge alors que, Paragon Identification, l'autre tête du groupe réalise sur la même période un chiffre d'affaires de 47 millions d'euros pour un bien maigre résultat net de 233.000 euros.

Déjà en 2010, la maison mère du groupe basée en Angleterre avait connu la tempête en se séparant de son directeur commercial sur fond de perte de rentabilité. (Lire l'article)

Gageons maintenant que les principaux clients de l'entreprise comme l'Unicap - Peugeot, EDF ou encore Manpower puissent renouveler leur confiance à l'heure où nos industries se battent pour maintenir leurs emplois sur le territoire national et que la réindustrialisation de la France est devenue un enjeu national pour l'opinion publique.

Plus d'articles sur les chaînes :

Nièvre
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise