Les limites de la création

Dessiner un graphisme qui joue avec les codes des emballages peut paraître une bonne idée. Mais la législation a fixé quelques limites.

De plus en plus de concepteurs s'amusent à changer l'aspect d'un produit pour lui donner une tout autre apparence. Dans le domaine de la cuisine, les chefs qui jouent avec ces codes, en proposant par exemple un oeuf au plat qui se révèle être un dessert à la pêche, remportent un franc succès. Mais dans le secteur du packaging, attention à ne pas franchir la limite.

La société américaine Scentos s’est vu retirer l’un de ses produits des rayons des magasins français.
La Scentos Bubbles, une bouteille en plastique aux formes rondes avec de gros dessins de fruits colorés qui sourient, n’est pas conforme à la législation en vigueur.
En effet, son aspect ressemble à une bouteille de boisson fruitée pour enfants, or il s’agit en fait d’une bouteille de savon à bulles. De plus, les parfums employés pour ces liquides évoquent la senteur des fruits.

Il est interdit de vendre des produits dont l'apparence peut porter à confusion quant à l'utilisation du produit. Ce jouet est donc retiré du marché et rappelé auprès des consommateurs.

la_scentos_bubbles_au_parfum_raisin_01

la_scentos_bubbles_au_parfum_orange

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...