L'imprimerie de Montligeon (61) a deux mois pour trouver un repreneur

Lundi dernier, le tribunal de commerce d’Alençon a accordé la poursuite de l’activité de l’imprimerie de Montligeon jusqu’au 21 juillet.

Placée en redressement judiciaire le 25 novembre dernier, l’imprimerie Montligeon, située dans l'Orne à Saint-Hilaire-le-Châtel, était en période d’observation pour six mois. Le 7 avril, lors d’une nouvelle audience, le tribunal de commerce a estimé que les perspectives économiques de l’entreprise n’étaient pas suffisantes pour rééquilibrer les 10 millions d’euros de passif et avait donc décidé de la mise en vente de l’entreprise. “La recherche d’un repreneur est la seule solution envisageable pour sauver l’entreprise. Et donc la mise en vente” expliquait l’administrateur judiciaire, d’après le journal Le Perche.

Lundi 5 mai, l’imprimerie a obtenu du tribunal de commerce d’Alençon la poursuite de son activité jusqu’au 21 juillet. Cela confirme malheureusement ce que nous vous annoncions : si aucun repreneur ne se présente avant trois mois, l’imprimerie fermera ses portes et ce sont 142 salariés qui sont directement concernés. Et indirectement, c’est tout le bassin de Mortagne-au-Perche qui serait touché.

La Communauté de communes de Mortagne, en 2009, a investi près de 5 millions d'euros afin de construire les nouveaux locaux de l’imprimerie. Une démarche mise en œuvre pour aider le maintien de l’emploi dans la région. Fin 2013, l’entreprise devait près de 600 000 euros aux collectivités locales.

Plus d'articles sur les chaînes :

Orne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise