Le métier de Traducteur

Le traducteur traduit des textes écrits en langue étrangère pour qu'ils puissent être compris dans le pays où ils seront amenés à être publiés. Il peut également traduire en direct les déclarations d'une personne étrangère.

Le

Ses missions

Le Traducteur est chargé de traduire un texte écrit en langue étrangère en une langue spécifique, en français par exemple si la publication est destiné à être lue en France. Il ne doit pas traduire mot pour mot mais respecter l'idée générale du texte ainsi que le fond et la forme. Il peut traduire toutes sortes de documents : romans, fiches techniques, documents juridiques, documents commerciaux, audiovisuel… Il peut aussi travailler oralement en traduisant en direct ce qu'une personne étrangère explique.

Ses compétences et ses qualités

Le Traducteur maîtrise plusieurs langues étrangères, les règles de syntaxe et d'orthographe, sait adapter un texte à un public.

Il est à l'aise avec la rédaction, est curieux, autonome, rapide, attentionné, rigoureux, organisé, résistant au stress, cultivé, possède une bonne culture générale, des capacités de négociation.

Son environnement de travail

Le Traducteur exerce en tant que salarié d'une entreprise, d'une agence de traduction, d'une organisation internationale ou en indépendant. Il peut travailler à son bureau mais aussi se déplacer sur des conférences, des évènements, des séminaires pour traduire des discours.

Sa formation

Pour devenir Traducteur il faut maîtriser au moins deux langues étrangères en plus de sa langue maternelle. Il est généralement titulaire d'un Bac+5 comme un Master industrie de la langue et traduction spécialisée, un Master métiers de la traduction et de la communication multilingue et multimédia, un Master traduction et interprétation ou un Master traduction professionnelle et spécialisée.

Deux écoles sont spécialisées, l'ESIT (École supérieure d'interprètes et de traducteurs) qui propose un doctorat en traductologie et l'ISIT (Institut supérieur d'interprétation et de traduction). D'autres écoles permettent également de se former à ce métier, l'ESTRI (École supérieure de traduction et de relations internationales), l'IT-IRI (Institut de traducteurs, d'interprètes et de relations internationales), l'IPLV ((Institut de perfectionnement en langues vivantes) ou encore l'University of London Institute.

Son salaire

Le Traducteur d'édition est considéré comme un auteur et il est donc rémunéré en droits d'auteur et perçoit des pourcentages des ventes de l'ouvrage traduit. En tant que salarié, le salaire moyen est de 1 828 € brut et peut aller jusqu'à 2 971 € brut.

Son évolution professionnelle

Le Traducteur peut se spécialiser dans un domaine comme devenir Traducteur technique, Traducteur littéraire, Terminologue, Traducteur expert judiciaire ou devenir Réviseur et vérifier le travail des traducteurs. Il peut aussi devenir Enseignant, ou travailler dans l'édition ou le journalisme.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO