Des Google Glass pour les contrôleurs SNCF

La SNCF s'efforce d'être en avance sur son temps avec les Google Glass.

Hier, sur le quai de la Gare de Lyon à Paris, les passagers de l’iDTGV à destination de Béziers, ont eu la surprise de se faire contrôler par des agents SNCF d'un nouveau genre.

La filiale du groupe français, iDTGV, qui vend des billets TGV à prix réduit, a testé hier pour la première fois, le contrôle des billets avec les Google Glass.

Six contrôleurs équipés de ces nouvelles lunettes connectées ont ainsi scanné les billets des voyageurs du train numéro 2923.

(Crédit photo : Sanjay d'Humières.)

 

Une fois le billet scanné, les informations sur le passager apparaissent sur les Google Glass des agents : ″une coche verte si le billet est valide, une croix rouge en cas de problème″ explique, dans un communiqué, la SNCF.

Cela devrait aussi permettre d'afficher directement ″d'autres informations utiles″ comme le nom, le numéro de siège, voire s’il s’agit de l'anniversaire du passager.

L'objectif de ce test est d'″enrichir le dispositif existant et non le remplacer″.

Mais ″pour le moment il s'agit seulement d'une expérimentation″ rappelle la SNCF. ″iDTGV joue ici son rôle de laboratoire pour un groupe SNCF qui continue sa digitalisation à marche forcée.″

Le 22 juillet dernier, lors des Glass Camp e-tourisme à Paris, la société de transport avait déjà présenté une application pour les Google Glass, l'application Book a Ticket. Celle-ci a été développée pour aider les clients étrangers ne parlant pas français à réserver un billet sur Voyages-Sncf.com, grâce à une visioconférence avec un conseiller parlant anglais.

 

(Crédit de la première photo : Stuffi.)

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...