Les Ateliers Réunis (77) découvrent la Komori H-UV

L’entreprise qui a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 7,8 millions d’euros, produit beaucoup de brochures et de catalogues. Elle vient d'investir dans une Komori H-UV, pour se développer sur le marché du luxe.

Créés par Mario Pétillo, il y a 35 ans, Les Ateliers Réunis sont maintenant dirigés par Vincent, son fils.

Trente personnes travaillent dans cette entreprise située à Collégien en Seine (77), à 30 km de Paris. Et en ce moment, elles sont un peu sur le pied de guerre...

Avec l'installation d'un nouveau CTP et d'une assembleuse piqueuse, il a fallu agrandir les locaux. 150 m2 sont actuellement en cours de travaux, la surface totale atteindra bientôt d'un peu plus de 2000 m2.

Mais surtout, une toute nouvelle presse est en phase de test dans l'atelier : l'offset feuille Komori GL-440 H-UV, 4 couleurs, avec le système de contrôle PDC-Lite II, arrivée il y a quelques semaines.

″On souhaite de plus en plus se spécialiser dans le secteur du luxe. On est déjà équipé de machines avec un vernis acrylique, toutes de la marque Komori. Cette nouvelle technologie H-UV apporte une finition de plus haute qualité sur des travaux notamment avec des papiers de création″ explique Vincent Pétillo, le directeur général.

″On peut passer du papier plus épais qui sèche instantanément, sans besoin de vernis. On répond ainsi à une demande du secteur du luxe. Mais elle va nous servir aussi pour des clients plus traditionnels.″

L'équipe est encore en phase de découverte. Et certaines petites choses n'avaient pas été imaginées.

Il a fallu, par exemple, poser des caches sur les néons au-dessus de la machine pour filtrer les UV. Un petit détail qui s'apprend sur le tas. Et qui fait aussi partie du plaisir de la découverte d'une nouvelle presse.

Et malgré une appréhension à s’adapter à une nouvelle technologie, les premiers tests sont très satisfaisants.

″On peut vraiment passer des papiers très épais et du PVC. C'est intéressant, pour se démarquer et pourquoi pas trouver d'autres niches de marché."

Vincent Pétillo a également pu déjà constater que la machine H-UV était moins gourmande qu'une machine avec vernis acrylique.

"Avec ces premiers tests, la qualité est vraiment au rendez-vous.″

Plus d'articles sur les chaînes :

Seine-et-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

ATELIERS REUNIS DE MARNE LA VALLEE recrute

Actualités de l'entreprise