Un magazine pour les amoureux du papier

Le papier est au cœur du nouveau magazine féminin de Prisma.

"Flow est un magazine innovant, dans le fond comme dans la forme (...) C’est un bel objet, qui s’adresse aux amoureux du papier."

Voilà comme le groupe de presse Prisma décrit son nouveau magazine féminin.

Flow est à l'origine un titre néerlandais. Sa ligne éditoriale repose sur "la créativité, la beauté des choses imparfaites et les petits plaisirs".

Flow signifie l'état de concentration maximale atteint par une personne lorsqu'elle est pleinement immergée dans ce qu'elle fait. 

Comme le journal Le Un, Flow s'appuie sur les qualités indéniables du papier par rapport au digital.

Le papier, un support sensoriel et émotionnel

Ce bimestriel est "une balade à la fois sensorielle et émotionnelle" selon Prisma. Le papier souvent prôné pour son côté agréable à toucher est bien à l'honneur dans Flow.

Quatre papiers sont utilisés dans ce magazine. Quatre papiers pour quatre rubriques (Belles rencontres, Esprit libre, Petits plaisirs et Douceur de vivre).

Et chaque rubrique est séparée par une page détachable au grammage plus élevé et qui peut être utilisée comme une affiche.

Les quatre intercalaires ont été conçus pour être utilisés comme affiche.

La maquette, colorée et soignée, reprend des textures papier et des illustrations un brin rétro.

De plus, chaque numéro est accompagné de deux objets papier (dans ce n° 1 c'est une guirlande et un carnet de notes).

Un magazine qui prend le temps

Gwendoline Michaelis, la rédactrice en chef du nouveau venu, explique : ″Dans un monde qui semble tourner de plus en plus vite, où les heures s’égrènent tel un métronome désaccordé et où regarder passer les nuages est considéré comme une perte de temps, il est plus que nécessaire de changer de mélodie″. Et avec 140 pages papier, ce bimestriel prend le temps.

Le concept de Flow basé sur la psychologie positive et la créativité vient de l'éditeur néerlandais Sanoma, qui a lancé ce titre en 2008.
Flow est aujourd'hui distribué en langue anglaise dans 20 pays et en Allemagne depuis 2013 par le groupe de presse Gruner + Jahr.

En kiosque depuis le 12 février à 6,95 euros, le premier numéro compte 144 pages et un tirage à 140 000 exemplaires.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Marie-Noëlle Joly - 19 Février 2015
Bonne nouvelle sur la forme . Reste à lire le contenu
Ajouter un commentaire...