Les objectifs ambitieux d'Heidelberg sur le marché des consommables

Le constructeur souhaite presque doubler sa part de marché mondial d'ici 2020.

Heidelberg veut "devenir le premier fournisseur mondial de consommables de notre industrie à moyen terme", a déclaré Harald Weimer, responsable des ventes de Heidelberg.

Il y a 6 ans, le constructeur allemand de presses avait acheté la société anglaise Hi-Tech Coatings. Mais le rythme de l’expansion de son portefeuille sur les consommables s'est accéléré.

Deux acquisitions en trois mois

En décembre dernier, Heidelberg rachète le Belge BluePrint Products spécialisé dans la fabrication de produits chimiques pour l’imprimerie (solutions de mouillage et de lavage écologiques pour presses offset feuilles).

Et hier, Heidelberg a annoncé avoir signé un accord pour acquérir le Hollandais European Printing Systems Group (PSG). PSG vend des solutions, des consommables et des services de prépresse, presse et post presse pour l'industrie graphique et emploie 400 personnes au Benelux et dans le sud de l’Europe.

L'entreprise hollandaise est partenaire du constructeur allemand depuis de nombreuses années et les produits Heidelberg représentent la majorité des ventes d'équipement de l'entreprise.

La moitié de son chiffre d’affaires provient de la vente de services et de consommables et c'est précisément ce qui intéresse le constructeur de presses allemand. Avec cette acquisition, Heidelberg étend considérablement ses offres de services et consommables.

"Ayant éliminé les éléments non rentables de notre portefeuille, nous commençons maintenant nous étendre activement afin de revenir à une entreprise en croissance", a déclaré le PDG de Heidelberg Gerold Linzbach.

Une ambition chiffrée

Il attend de cette intégration un accroissement de son chiffre d’affaires de 130 millions d’euros. Actuellement, les consommables et services génèrent 40 % des revenus du constructeur, il vise les 50%.

Les ventes Heidelberg des consommables et services représentent 5 % du marché mondial. Il souhaite faire passer cette part à 8 à 10% d'ici 2020, a déclaré Harald Weimer en conférence de presse, repris par Print.de

Cette acquisition devrait être suivie par d'autres opérations du même type.

"Il y a une liste d'objectifs et ceux-ci sont déterminés par la gamme de produits, l'emplacement géographique ainsi que le savoir-faire et l'expertise des personnes," expliquait Harald Weimer à l'occasion de l'acquisition de BluePrint Products.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...