75 millions d'euros d'investissement pour la papeterie de la Banque de France (63)

Un avenir prometteur s'ouvre pour l'usine française de billets située à Vic-le-Comte en Auvergne.

Le conseil général de la Banque de France vient de donner son accord pour un investissement de 75 millions d'euros sur le site de la papeterie de Vic-le-Comte dans le Puy-de-Dôme, rapporte le journal La Montagne. 

En projet depuis plusieurs mois (lire l'article La France, futur papeterie fiduciaire de l'Europe) le développement de la papeterie de la Banque de France a donc franchi une étape importante.

Ce site puydomois doit devenir l'usine à billets de l'Europe.

Érick Lacourrère, directeur général de la fabrication des billets de banque, explique au quotidien auvergnat que les machines vieilles de 50 ans doivent être remplacées. Or "celles d'aujourd'hui ont une capacité de production très supérieure à nos besoins."

L'usine de Vic-le-Comte produit environ 2 500 tonnes de papier par an, alors qu'une nouvelle machine peut produire 18 000 tonnes.

Pour acquérir ce nouvel équipement et l'utiliser pleinement, il faut donc de nouveaux débouchés à la papeterie.

A l'heure actuelle, cinq banques centrales européennes ont donné leur accord pour confier la fabrication de leurs billets à la Banque de France. L’usine doublerait ainsi sa production dès 2018.

Environ la moitié de l'enveloppe des 75 millions sera investie dans la machine à papier.

Des appels d’offres ont déjà été lancés. Il est prévu que les nouvelles installations soient opérationnelles dès octobre 2017.

 

(Crédit photo : Banque centrale européenne)

Plus d'articles sur les chaînes :

Puy-de-Dôme
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...