Le print manager Mayence (92) en redressement judiciaire

Le groupe se trouve actuellement en mauvaise posture. Et cela va certainement avoir des répercussions sur les imprimeurs en sous-traitance avec lui.

Après Edipro il y a deux ans, c'est au tour du print manager Mayence de déposer le bilan. Le groupe a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de Commerce de Nanterre en début d'année.

Basé à Levallois Perret dans les Hauts-de-Seine et implanté dans une dizaine de pays en Europe, le groupe est spécialisé dans la gestion des commandes des imprimés des sociétés, s'occupant de la sélection de l'imprimeur jusqu'à la livraison des produits.

L'entreprise propose ses services pour la publicité sur lieu de vente, le marketing direct, les objets promotionnels et autres outils de communication à l'instar d'Altavia.

Elle revendique toujours des références prestigieuses parmi lesquelles Nestlé et Glaxo Smith Kline.  

Mayence et Mayence France, les deux sociétés dont le président est Xavier de Fouquières, sont en redressement judiciaire depuis janvier.

Mayence, avec un chiffre d'affaires qui est passé de 28 millions d'euros à 9 millions en un an, accuse une chute des ventes de près de 68 % sur l'exercice 2012/2013 et un résultat en perte de 669 000 euros.

Quant à Mayence France, le chiffre d'affaires de 2013 est d'environ 21 millions euros pour un résultat net de seulement 1 500 euros.

Le redressement judiciaire permet, entre autres, le gèle des paiements des factures afin que l'entreprise puisse se réorganiser et assainir ses comptes. Une procédure qui, in fine, va laisser de grosses ardoises à bon nombre d'imprimeurs.

Et la question qui se pose maintenant est de savoir à combien se monte le passif de l'entreprise. Ou plutôt combien les imprimeurs qui ont accepté de travailler en sous-traitance avec lui vont perdre dans cette affaire. Dans un contexte déjà fragile, ils n'avaient vraiment pas besoin de ce nouveau coup dur...

La direction n'a pas donné suite à nos sollicitations.

(En photo : le tribunal de Commerce de Nanterre. Crédit photo : Google Street View)

Plus d'articles sur les chaînes :

Hauts-de-Seine
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Mayence

Verbatim - En redressement judiciaire, plan de continuation ou vente ?

Mayence, un an après sa mise en redressement judiciaire