Etiquette - Des produits baptisés de l'heure de leur fabrication

Chez Intermarché, l'étiquette affiche fièrement l'heure de la fabrication du produit.

L'emballage unique est en plein développement. Sur les campagnes les plus remarquables, Coca Cola ou Nutella, le critère de personnalisation des packagings était le consommateur. Mais cette personnalisation peut prendre de nombreuses autres formes.

En ce moment, Intermarché teste un nouveau genre d'étiquetages uniques : c'est la production de l'article qui est au centre de la personnalisation.

Menée du 7 au 9 avril dans son magasin d'Issy-les-Moulineaux en région parisienne, l'expérimentation d'Intermarché porte sur ses jus d'orange pressés sur place. L'heure de fabrication des jus de fruit devient la marque portée sur l'étiquette.

Cela permet à Intermarché de mettre en avant son statut de "producteur-commercant", qui nécessite de "maîtriser l’intégralité de sa chaîne de production", en faisant la démonstration de la fraîcheur de ses produits, explique l'enseigne sur son blog.

Cette opération originale a été conçue par l'agence de communication parisienne Marcel. Elle a déjà collaboré avec Intermarché sur la campagne Fruits et Légumes moches, dont le but était de réhabiliter les produits à l'aspect défectueux en insistant sur leur qualité.

"En misant sur cette culture de l'innovation, l’enseigne veut valoriser concrètement ses engagements et bousculer les codes de la grande distribution, dans la lignée de son succès que furent les Fruits et Légumes moches."

Cette première opération en magasin permettra de déterminer si des ajustements sont nécessaires à ce nouvel étiquetage, "avant de le déployer plus largement dans les mois qui suivront".

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...