Tous les chiffres du marché publicitaire mondial 2015 et 2016

En 2016, toutes les régions du monde devraient voir augmenter le marché publicitaire.

Le
Prévision des chiffres des dépenses du marché publicitaire en Amérique du Nord (illustration de Carat).

Les dépenses publicitaires mondiales devraient augmenter de +4,0 % en 2015 et atteindre 529 milliards de dollars, selon le dernier rapport du bureau d'analyse Carat.

Sur le marché français

Pour l'Hexagone, après trois années consécutives de recul, le bureau d'analyse est enfin plus optimiste. Bien que les chiffres restent modestes, le marché français semble avoir inversé la tendance baissière avec des prévisions pour 2015 de +0,1 % et pour 2016 de + 0,7 %.

La TV reste le média dominant avec 33 % de part de marché, et devrait augmenter ses dépenses en 2015 de + 1,8 % et de + 1,5 % en 2016. Le numérique, le média le plus populaire après la TV, avec une part de marché prévue à 26 %, devrait augmenter de + 4,9 % en 2015. 

Dans le reste du monde 

L'Amérique du Nord devrait voir augmenter ses dépenses de + 4,2 %, la zone Asie-Pacifique de + 4,1 % (dont l'Inde à + 11 %) et l'Amérique latine de + 12,7 %.

En Europe occidentale, les dépenses seront "stables" avec +2,6 %, grâce notamment à la forte croissance du Royaume-Uni (+ 6,4 %) et d’Espagne (+ 6,9 %).

Le numérique, premier média au Royaume-Uni

Le numérique est le seul canal dont la croissance est à deux chiffres : + 15,7 % en 2015 et + 14,3 % en 2016. 

Désormais, en terme de dépenses, le numérique est le premier média pour 10 des 59 marchés analysés, dont le Royaume-Uni, l'Irlande, le Canada et l'Australie. Le marché des États-Unis devrait se joindre à cette liste en 2018, lorsque les dépenses de publicité digitales dépasseront celles de la publicité télévisée.

Alimentée par la hausse de la publicité sur mobile (+51,2 % par rapport à 2014) et de la vidéo en ligne, en particulier sur les médias sociaux (+ 22 %), les dernières prévisions de Carat confirment la croissance continue pour les médias numériques, dont la part des dépenses devrait représenter en 2015, 24,3 % et en 2016, 26,5 % des dépenses publicitaires globales.

La publicité par achat programmatique connaît également une croissance rapide avec un taux de + 20 % chaque année.

Les autres médias augmentent sauf l'imprimé

La TV demeure solide avec 42,0 % de part de marché, part stable en 2015 et qui devrait croître de plus de +3 % en 2016, grâce aux Jeux olympiques d'été de Rio de Janeiro et aux élections présidentielles américaines.
En 2015, le cinéma devrait augmenter de + 4,7 %, la radio + 1,3 % et la publicité urbaine + 3,4 %.
Seul l'imprimé connaît une baisse continue des dépenses publicitaires, passant de 23% de part de marché en 2008 à une prévision de 12% en 2016. 

Reportage : Marché publicitaire 2015

Zoom - Quelle est la place de l'imprimé dans les dépenses publicitaires mondiales ?

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO