Naissance d'un Axel Springer italien

Le Stampubblica représentera 20% du marché de la presse d'information générale en Italie.

La société Itedi (détenue majoritairement par le groupe Fiat-Chrysler Automobiles) et le groupe L'Espresso (du groupe CIR) viennent d'annoncer leur fusion, donnant naissance à "l'un des principaux groupes européens du secteur de l'information quotidienne et digitale".

Baptisé par la presse italienne "Stampubblica", ce nouveau groupe aura le contrôle de 20 % du marché italien, et sera à la tête des trois quotidiens nationaux italiens, La Repubblica (L'Espresso), La Stampa (Itedi) et Il Secolo XIX (Itedi).

Le quotidien La Repubblica est le troisième quotidien d'Italie avec ses 2,2 millions de lecteurs et 1,6 million de visiteurs uniques par jour pour son site. Et La Stampa est sur la cinquième marche des journaux d'information générale avec 250 000 exemplaires édités par jour.

Sur 2015, les deux sociétés de presse ont cumulé 5,8 millions de lecteurs et plus de 2,5 millions d'utilisateurs uniques par jour sur les diffférentes sites. Elles ont réalisé ensemble 750 millions d'euros de chiffre d'affaires, "avec la meilleure rentabilité du secteur et sans alourdir leurs dettes", souligne un communiqué de L'Espresso. 

Dans une lettre à ses employés publiée par La Stampa, le président d'Itedi, John Elkann, affirme que le nouveau groupe "en plus d'optimiser les activités éditoriales et de gestion, va transformer le panorama international de la production de la presse, en créant d'un groupe de médias solide et intégré, tout comme Axel Springer en Allemagne ou News Corporation aux États-Unis."

À l'issue de cette opération, CIR restera l'actionnaire majoritaire avec une part de plus de 40 % de L'Espresso. La société fusionnée sera cotée à la Bourse italienne et les titres conserveront une totale indépendance éditoriale assure L'Espresso.

La finalisation est prévue pour le premier trimestre 2017.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...