Le magazine Terra eco s'arrête

Le mensuel faisait face à des difficultés financiers depuis plusieurs années.

Douze ans après sa création, le titre Terra eco spécialisé dans les questions d'environnement et de développement durable vient d'annoncer sur son site qu'il cessera de paraître le 30 mars 2016.

"Malgré six semaines d'intenses tractations avec plusieurs candidats à la reprise de l'entreprise Terra Economica SAS, celles-ci n'ont pas abouti. (...) Fini, le journal électronique ; adieu, le magazine mensuel papier," indiquent Walter Bouvais, directeur de la publication, et David Solon, directeur de la rédaction, cofondateurs de l'entreprise. 

Fin février, le site annonçait que Terra Economica SAS, qui édite Terraeco.net et le magazine papier Terra eco, était entrée "dans la phase finale des discussions avec plusieurs repreneurs".

"Soit les discussions que nous continuons de mener avec différents repreneurs potentiels aboutiront et Terra eco sera cédé en poursuivant son existence dans un projet sans doute renouvelé, soit elles échoueront et l'histoire de votre média s'achèvera."

"La loi du marché est d'airain", les discussions n'ont donc pas abouti. L'éditeur de Terra eco, dont l'actionnariat est réparti entre les deux fondateurs et d'autres petits actionnaires, emploie 14 personnes à temps plein.

Le magazine, fondé à Nantes sous le nom de Terra Economica, était en redressement judiciaire depuis juillet 2015. Il comptait environ 15 000 abonnés et 300 000 lecteurs en numérique et papier.

En septembre 2014 déjà, Terra eco avait lancé l'opération "Sauvez Terra eco", pour récolter en fonds, abonnements et financement participatif, 500 000 euros.

Mais malgré un chiffre d'affaires en hausse, le magazine a terminé l'année 2015 sur une perte de 200 000 euros.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...