Vie et mort d'Aldo Manuzio, prince de l'imprimerie et père du Livre de Poche

Imprimeur du 15e siècle, Alde Manuce inventa l'italique et l'ancêtre du livre de Poche.

Fondateur de ce qui deviendra le Livre de Poche, créateur de l'italique, Aldo Manuzio (Alde Manuce en français) est une figure majeure de l'histoire de l'imprimerie. Sa vie en 5 dates clés.

Après Gutenberg, il fait partie des imprimeurs les plus importants et influents de l’histoire de l’imprimerie. Alde Manuce, dit Alde l’Ancien a transformé le monde de l’édition en rendant les textes intelligibles au plus grand nombre. Il est également le créateur de l’italique. Sa vie en 5 dates clés.

1449 Naissance à Bassiano, près de Rome, d’Aldo Manuzio (Alde Manuce en français). Après des études latines, il devient précepteur chez Pic de La Mirandole.

Il découvre dans ses jeunes années la difficulté de lire les classiques de la littérature grecque, à cause de la mauvaise qualité des traductions et plus encore du manque de traduction. La plupart des manuscrits sont illisibles et défigurés par les erreurs des copistes.

Toute sa vie durant, Alde Manuce s’emploiera à multiplier et propager les œuvres de littérature et de philosophie grecque à travers l’Europe grâce à l’impression.

1494 Alde Manuce s’établit comme imprimeur à Venise. Sa première publication est une grammaire grecque et latine de Constantin Lascaris. Il commence également à imprimer les œuvres d’Aristote suivies par de nombreuses éditions d’auteurs grecques. Il dut pour cela créer des caractères d’imprimerie pour le grec, une première à Venise.

1499 Impression de l’un de ses livres les plus célèbres, l’Hypnerotomachia Poliphili de Francesco Colonna. Écrit en néo-latin, cet ouvrage illustré par de nombreuses gravures et considéré comme l’un des plus beaux de la Renaissance. Le texte raconte le songe de Poliphile à la recherche de Polia, la femme aimée.

1501 Impression d’un recueil de l’œuvre du poète Virgile, premier volume d’une collection entièrement composé avec le caractère italique. Alde Manuce créa et utilisa l’italique pour lancer une collection d’ouvrages en petit format, ancêtre de notre livre de poche. Bon marché et facilement transportables, ces livres étaient destinés aux lettrés peu fortunés et aux étudiants.

Outre ses qualités esthétiques, l’écriture italique a été inventée pour des raisons pratiques. Contrairement au romain qui est un caractère droit, l’italique est légèrement incliné et plus étroit.

Son avantage est de prendre moins de place en largeur et donc de pouvoir mettre plus de mots sur une même ligne. Cette possibilité de mieux exploiter l’espace de la page a fait le succès de l’italique.

1515 Alde Manuce meurt à Venise à 66 ans. Durant sa vie, il aura publié environ 150 éditions, principalement des auteurs anciens grecs et latins et des traités grammaticaux. La marque célèbre d’Alde Manuce, une ancre entrelacée d’un dauphin, fut copiée durant plusieurs siècles à travers l’Europe.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...