La Charente Libre (16) perfectionne son impression

Fin février, 12 caméras ont été installées sur la rotative de l'imprimerie du journal de La Charente Libre, basée à Angoulême.

Le
Rotative de La Charente Libre.

L'imprimerie du Groupe Sud-Ouest basée à Angoulême qui imprime le quotidien régional La Charente Libre et des journaux en tirage limité vient de s'équiper du dernier système de mesure et de contrôle de Q.I. Press Controls (QIPC).

Ce nouveau système du constructeur d'automatismes néerlandais est composé de 12 caméras compactes pour repérer automatiquement les couleurs lors de l'impression. 

L'imprimerie charentaise est équipée d'une rotative non standard, une machine de base Super Gazette de Goss datant de 1990, qui s'est continuellement perfectionnée et automatisée au cours des années, passant de 36 pages grand format dont 8 en couleurs en 1990 à 74 pages tabloid dont 56 couleurs. Elle compte aujourd'hui six tours et deux groupes planétaires de différents constructeurs. 

Pour une qualité améliorée et une réduction des coûts

"Nous attendons du nouveau système non seulement une amélioration de la qualité des produits finis mais aussi des économies importantes résultant de la réduction de la gâche au démarrage et durant l'ensemble du tirage", explique le directeur technique de l'imprimerie La Charente Libre, Michel Gonzalez. Selon lui, trop d'exemplaires partent à la benne.

L'amélioration de la qualité devrait également permettre à l'entreprise d'impression de répondre à un plus grand nombre de commandes externes.

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO