Realisaprint.com recrute 7 500 abeilles

L'imprimeur en ligne Realisaprint.com se lance dans l'apiculture.

L'imprimeur en ligne héberge depuis avril une ruche sur son toit. La première étape d'un projet plus vaste lié à la nature et à la protection de l'environnement.

Dans le monde entier, les populations d’abeilles déclinent. Une problématique grave face à laquelle Realisaprint.com a décidé de faire sa part en intégrant sur le toit de la société depuis avril une ruche d’environ 7500 abeilles.

Cette initiative, qui permettra à Realisaprint.com de récolter son propre miel d’ici quelques mois, est la première étape d’un projet plus vaste baptisé Naturea qui réunira d’autres initiatives en faveur de la nature et de protection de l’écosystème, explique Rafael Mari, co-gérant de Realisaprint.com.

"Au-delà de l’aspect environnemental, l’installation de la ruche a permis à une partie de l’équipe de se rassembler autour d’un projet en dehors du travail. Onze personnes de la société se sont portées volontaires (ils sont tous bénévoles)", poursuit-il.

"Il y a eu plusieurs étapes : nous avons été acheté la ruche dans un magasin spécialisé, nous avons fait un atelier peinture, nous avons été chercher l’essaim d’abeilles dans la nature lorsque l’apiculteur nous a dit qu’il était disponible, et enfin nous avons installé la ruche sur le toit".

Sylvain Niel, qui occupe le poste de responsable qualité au sein de Realisaprint.com, est chargé de dynamiser le projet, il est en quelque sorte le "chef apiculteur". Son objectif est de dynamiser le groupe à chaque étape du processus : création d’une page web, ouverture et vérification de la ruche chaque mois, vidéos sur la ruche, récolte, etc.

"Il y a toute une dynamique autour de ce projet, qui permet à la fois de souder notre équipe dans un contexte hors-professionnel et d’œuvrer pour une bonne cause", explique Rafael Mari.

Vente du miel pour financer d’autres projets

Une fois le miel récolté, il sera distribué entre les personnes de l’équipe et vendu aux clients. L’argent récolté permettra de financer le projet et en développer de nouveaux (peut-être une deuxième ruche). L’entreprise planche également sur deux autres projets assez importants qui devraient voir le jour d’ici fin 2017.

Durant la première année de production du miel, l’équipe de Realisaprint.com est accompagnée d’un apiculteur afin de pouvoir apprendre et gérer par la suite la ruche de manière autonome.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
BernarFrançois Mallaret - 02 Mai 2017
Puisse Trump en prendre de la graine. Bravo et grand merci.
Ajouter un commentaire...