Les premiers smileys, une blague de typographe

L'ancêtre des émoticônes retrouvé dans le journal local d'une petite ville de Belgique.

Le

C’est un encadré publié dans l’édition du journal local de Malmedy le 2 septembre 1893. À cette époque, cette petite ville belge était encore germanophone et rattachée à la Prusse. Entre les différentes nouvelles, ce paragraphe relate une plaisanterie de typographe :

"C’est à titre d’exemple de la façon dont les traits et parenthèses les plus rudimentaires peuvent générer l’image d’un visage humain et même prêter différentes expressions à sa physionomie que nous vous présentons les œuvres suivantes, dont nous devons la création à l’inspiration et la bonne humeur d’un membre du club de typographie, et qui offrent à notre regard les mimiques d’une personne amusée, d’une personne indifférente et d’une personne triste."

Plusieurs apparitions du smiley dans l’histoire

Selon différentes sources, le smiley serait pour la première fois apparu dans l’édition du New York Herald Tribune le 10 mars 1953. Il s’agissait d’une campagne promotionnelle pour le film Lili.

Mais la première apparition du smiley en couleur jaune (nommé frimousse par l'Académie française) est l’œuvre du graphiste américain Harvey Ball en 1963.

Harvey Ball a imaginé le smiley dans le cadre d’une campagne interne d’une compagnie d’assurance qui voulait améliorer le moral de ses salariés. Mais ni Harvey Ball ni la compagnie d’assurance n’ont protégé l’image qui est tombée dans le domaine public.

C’est en 1971 que le journaliste français Franck Loufrani crée son propre smiley qu’il utilise pour accompagner les bonnes nouvelles dans le quotidien France Soir. Il dépose la marque à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), c’est le début d’un empire industriel. La compagnie Smiley World, toujours dirigée par la famille, enregistre aujourd’hui un chiffre d’affaires d’environ 185 millions d’euros.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO