L'imprimerie centenaire France Quercy met la clé sous la porte

L'imprimerie fondée en 1850 ne sera pas reprise en scop par les salariés. Le projet n'a pas abouti et aucun autre repreneur ne s’est manifesté.

Le

L’imprimerie France Quercy, implantée depuis 2005 à Mercuès dans le Lot (46), n’imprimera plus. Le tribunal de commerce a décidé le 26 mars dernier la fermeture définitive de l’entreprise, rapporte le quotidien La Dépêche.

Le projet de reprise en scop (société coopérative et participative) envisagé par les 27 salariés de l’imprimerie n’a pas abouti et aucun autre repreneur ne s’est manifesté. Les employés sont désormais au chômage.

France Quercy avait connu plusieurs déboires au cours des dernières années et enchaîné les plans sociaux qui avaient fait fondre les effectifs de l’entreprise. En 2015, France Quercy était passée de 92 à 27 salariés. Le 29 janvier 2018, la liquidation judiciaire était prononcée.

Spécialisée dans l’impression de livres et brochures en courts et moyens tirages, la société connaissait depuis plusieurs années une perte importante de son marché, notamment due à la baisse des tirages et la forte concurrence étrangère.

Lors de l’annonce de la liquidation judiciaire de la société en janvier dernier, Thomas Chardard, président de la CCI du Lot, avait déclaré dans l’hebdomadaire La Vie Quercynoise :

"Dans un marché très spécialisé et fortement concurrentiel qui ne cessait de se rétrécir, sans engager les investissements nécessaires pour aller de l’avant, France Quercy s’est asphyxiée !"

L’entreprise exploitait une rotative Timson T48 ainsi que du matériel offset deux couleurs à retiration pour l’impression noir recto-verso, des presses quatre couleurs, et des presses numériques.

Timson T48

Auparavant filiale du groupe d’imprimerie Qualibris, France Quercy réalisait en 2005 un chiffre d’affaires de 11,6 millions d’euros.

En 2011, le chiffre d’affaires était descendu à 8 millions d’euros. Lors du dernier exercice rendu public datant de 2015, la société enregistrait un chiffre d’affaires de 4,4 millions d’euros.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO