AB Numéric (69) ouvre un département grand format avec Agfa

L'imprimeur souhaite offrir le maximum de possibilités en grand format et n'avoir qu'un seul interlocuteur constructeur pour ces machines.

Le

Pour AB Numéric située à Saint-Genis-Laval dans le Rhône, la nouvelle année marquera une nouvelle étape. Au 1er janvier, l'entreprise d'impression numérique de 12 salariés ouvrira un département dédié au grand format.

Depuis fin novembre, l'imprimerie AB Numéric est équipée de deux nouvelles machines Agfa, une Anapurna H3200i led UV 6 couleurs plus blanc et une table de découpe Acorta 3120 HD, ainsi qu'un petit traceur Océ Colorado de Canon.

Répondre aux nouvelles et futures demandes grand format

"Jusqu'ici nous ne travaillions que le papier avec une presse numérique HP Indigo 12000 et avec, ce que j'appelle, des copieurs améliorés, nous explique Albert Brailly, le dirigeant. Nous ouvrons un nouvel atelier, un atelier grand format avec cette Anapurna. Et avec la table de découpe Acorta d'Agfa, nous maîtrisons notre produit jusqu'à bout."

L'imprimeur souhaitait ouvrir ce département pour répondre aux demandes de ses clients fréquentes d'impression grand format. Concernant ces demandes, il analyse : "L'image, le visuel est omniprésent dans notre société. La communication par l'image sous différentes formes est de plus en plus importante. Ce sont de nouveaux marchés qui se créent."

Une laize de 3,2 m pour se différencier

Il compte réaliser des affiches, des PLV, des bâches, mais aussi des papiers peints.
"Contrairement à d'autres imprimeurs qui n'ont que des machines de 2,5 m, nous avons opté une plus grande laize pour nous différencier sur le marché. En fait, j'ai choisi d'avoir le maximum de possibilités à offrir à nos clients."

Deux personnes sont actuellement en formation sur le nouveau matériel. La table de découpe est dotée d'une zone de travail de 3,1 x 2 m et gère les supports jusqu'à 12 cm d'épaisseur. L'Anapurna est une machine hybride, c'est-à-dire aussi bien pour les substrats souples que rigides. Elle est pilotée par le flux de production Agfa Asanti.

Machines, workflow et encre : un seul interlocuteur Agfa

"En plus de leur qualité, ce qui m'intéressait avec l'Anapurna et l'Acorta, c'était d'avoir un fabricant de tables d'impression qui propose aussi le flux de production et l'encre. Agfa maîtrise très bien cela, ce qui est en amont et en aval de l'impression.

C'est pour nous un atout majeur parce que nous n'avons qu'un seul interlocuteur au lieu d'en avoir trois. C'est beaucoup plus simple. Ensuite, le flux est tout à fait adapté aussi bien à notre machine d'impression et que de découpe."

Et le chef d'entreprise ajoute : "Et puis de cette façon, en cas de dysfonctionnement, les intervenants ne peuvent pas se renvoyer la balle !"

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO