Pas de miracle pour l'imprimerie AB Numéric (69)

La liquidation a été prononcée.

Le miracle n'a pas eu lieu. AB Numéric, située à Saint-Genis-Laval dans le Rhône, n'est pas trouvé son repreneur de dernière minute (lire Urgent : l'imprimerie AB Numéric cherche un repreneur). Suite à l'article publié sur GraphiLine la semaine dernière, l'administrateur judiciaire a reçu quelques appels téléphoniques, mais aucune offre de reprise n'a été déposée. La liquidation de l'entreprise spécialisée dans l'impression numérique a été prononcée mercredi 20 novembre par le tribunal de Commerce de Lyon. AB Numéric employait onze personnes.

L'imprimerie était en redressement judiciaire depuis le 17 septembre dernier. Elle accusait, depuis quelques mois, une très forte baisse de chiffre d'affaires. En 2018, l'imprimerie réalisait un chiffre d'affaires de 2,27 millions d'euros, résultat en hausse par rapport à l'année précédente.
Mais, à partir du mois de mai dernier, "des accords de partenariats n'ont pas été tenus"… nous expliquait Albert Brailly, le dirigeant et fondateur de l'entreprise. Et "AB Numeric s'est retrouvé avec une baisse rapide et violente de chiffre d'affaires. Depuis le mois de mai de cette année, j'ai perdu 80 % du chiffre d'affaires." Il ne rentrera pas dans les détails.

Concernant la décision du tribunal de Commerce, l'imprimeur comprend que la situation de l'entreprise n'ait pas séduit ses confrères, mais reste très amère. "Cela ne m'étonne pas étant donné que j'ai perdu mon commerce, c'était un trop gros risque de reprendre l'entreprise… Mais je suis tout de même vraiment déçu. C'est une situation qui n'est pas facile pour moi et pour les onze personnes avec qui j'ai travaillé. C'est vraiment dommage pour eux."

Plus d'articles sur les chaînes :

Rhône
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise