Ça bouge dans la formation des métiers de l'imprimerie

Une nouvelle formation en entreprise a remis ses premiers diplômes fin décembre.

Des diplômes reconnus par l’État aux salariés des imprimeries

Fin décembre, "À la page formation" a remis ses premiers diplômes à deux salariés de l’imprimerie Edicolor. Des diplômes reconnus par l’État.

Christelle Saulnier, en poste dans l’entreprise depuis une quinzaine d’années, a obtenu le diplôme CQP plieuse et le CQP encarteuse-piqueuse et Justine Bosboeuf, qui a rejoint Edicolor il y a un an et demi, a reçu son diplôme de plieuse.

Les deux salariés avaient suivi leurs formations, assurées par "À la page formation" durant 175 heures de mars à juillet 2018 au sein de l’atelier Edicolor. Ce sont les deux premières salariées à avoir été suivies par A la page formation en entreprise.

Une formation pour répondre aux besoins des entreprises

Créée par Thierry Guilmin, anciennement formateur à l’école des Gobelins, "À la page formation" a vocation à répondre aux besoins des entreprises d’arts graphiques en recrutement et formation. Thierry Guilmin s’inspire du modèle allemand où l’on part du besoin de l’entreprise pour former le salarié qui pourra y répondre au mieux.

Les deux employées ont bénéficié de la formation sur leur lieu de travail, au sein de Edicolor. Il s’agit pour elles d’une première étape, explique Louheñvel Oger, le président d’Edicolor.

« C’est une chance dans le milieu du façonnage et de l’imprimerie, on peut très bien aller vers d’autres domaines. Dans notre entreprise nous faisons de l’impression offset et du façonnage, mais aussi de la carte de coloris, de l’impression numérique. Il y a beaucoup de secteurs dans lesquels les salariés peuvent évoluer. »

Apprendre les techniques et la gestion d’équipe

Les formations apportent aux salariés des compétences complémentaires entre la technique et la gestion d’équipe, explique Louheñvel Oger.

« Un autre avantage pour les personnes formées est qu’elles peuvent animer par la suite certains modules de formations. En plus des compétences techniques, la formation permet d’apprendre des notions plus managériales de gestion d’équipe et d’encadrement, ce qui est très bénéfique pour l’entreprise ».

Répondre à la problématique du recrutement

La formation en entreprise représente un gros avantage pour l’entreprise, insiste le président d’Edicolor

« En tant qu’employeur, cela me permet de répondre à la problématique du recrutement. Pour attirer des jeunes dans nos métiers d’une part, et pour permettre aux employés déjà présents de s’intéresser à d’autres postes d’autre part. ».

La formation proposée par Thierry Guilmin a une double vocation : la formation des salariés d’Edicolor, mais également la formation de demandeurs d’emploi ou de salariés venant d’autres imprimeries. Dans ce cas, Thierry Guilmin loue une partie des locaux d’Edicolor.

De nombreuses demandes de formations chez les imprimeurs

Des salariés d’autres entreprises seront dans les locaux d’Edicolor en janvier pour participer à deux cursus de deux jours. Et de janvier à avril, sept personnes d’Eidcolor vont passer un CQP.

« Nous avons de nombreuses demandes de confrères imprimeurs qui souhaitent envoyer une ou plusieurs personnes en formation chez nous, notamment dans ce qui est notre métier d’origine, la colorimétrie. »

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise