Prolongation de la période d'observation pour l'imprimeur Edicolor (35)

Le groupe Edicolor, spécialisé dans l'impression et la carte de coloris basé à Bain de Bretagne au sud de Rennes est en redressement judiciaire depuis janvier dernier. Il vient de se voir accorder une prolongation de sa période d'observation de 6 mois supplémentaires.

« Rendez-vous en fin d’année pour confirmer les progrès »

Le tribunal de Commerce de Rennes a accordé au groupe Edicolor une prolongation de sa période d’observation de 6 mois supplémentaires, suite à la demande de l’imprimeur.

« Convaincu par l’amélioration notable de nos chiffres, ce dernier nous a renouvelé sa confiance et nous donne rendez-vous en fin d’année pour confirmer les progrès », précise Louheñvel Oger, le président d’Edicolor, dans un communiqué.

Le groupe Edicolor, spécialisé dans l’impression et la carte de coloris basé à Bain de Bretagne au sud de Rennes (35), a été placé en redressement judiciaire le 9 janvier 2019 par le tribunal de commerce de Rennes.

Réorganisation de la production et fin de la fermeture d’été

Le groupe qui a subi un ralentissement dans son activité, et notamment dans son activité historique, le nuancier (un marché divisé par deux à l’échelle européenne), explique en avoir profité pour se diversifier sur de nouveaux marchés et réorganisé sa production en interne.

« Cette période a aussi permis d’entamer une remise en question de nos méthodes et la réorganisation interne de notre production, la migration vers un nouvel outil informatique, ainsi que la fin de l’habituelle fermeture d’été, désormais nous sommes ouverts en continu. »

L’objectif d’Edicolor est d’assurer la pérennité de son activité et de son savoir-faire dans les nuanciers, l’imprimerie et les étiquettes. Le groupe compte aujourd’hui 137 salariés.

Plus d'articles sur les chaînes :

Ille-et-Vilaine
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise