Une chaudière biomasse à la papeterie d'Alizay : bonne nouvelle pour l'emploi

Le papetier Double A, situé dans le bassin de la Seine, près de Rouen, va investir 20 millions d'euros dans une chaudière biomasse pour produire de la vapeur et de l'électricité.

Le papetier thaïlandais Double A, installé à Alizay dans l’Eure, va concrétiser un projet annoncé depuis plusieurs années : la construction d’une centrale biogénération sur son site.

L’industriel va investir 20 millions d’euros dans une chaudière biomasse pour produire de la vapeur et de l’électricité, d’après la CGT. La production d’énergie permettra au groupe de gagner en rentabilité en produisant de la vapeur à bas coût pour l’usine et de l’électricité qui pourrait être revendue à EDF.

L’usine d’Alizay a frôlé la fermeture définitive en 2012 avant d’être rachetée en 2013 par le papetier thaïlandais Double A qui cherchait à s’implanter en Europe. L’usine produit des ramettes de papier de bureau.

Une bonne nouvelle pour l’emploi

Début janvier, Arnaud Levitre, le maire d’Alizay (PCF), s’est réjoui de la nouvelle sur sa page Facebook :

« Je viens d’apprendre une formidable nouvelle pour la dynamique économique du territoire de la CASE. La papeterie Double A Alizay vient d’investir 20 millions d’euros pour la réalisation d’une chaudière biomasse. Ce nouveau projet pérennise l’activité de ce fleuron industriel pour les 30 années à venir. Je pense en cet instant à tous les salariés et le collectif pour le maintien et le développement de l’emploi qui s’étaient notamment battus pendant plus 3 ans pour trouver un repreneur en 2013. Ne boudons pas notre plaisir. »

Lors de la reprise de l’usine, le papetier thaïlandais avait également annoncé lors de la reprise son intention de relancer la production de pâte à papier à partir de bois importé de Thaïlande. Un projet qui n’a finalement pas pu voir le jour en raison d’un contexte économique défavorable.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...