Savoir-faire / Dans les coulisses des vitrines de Noël des Galeries Lafayette

© Productions Biloba

11 scènes animées, colorées et incroyablement riches de détails : les vitrines de Noel des Galeries Lafayette Haussmann offrent un spectacle particulièrement remarquable, réalisé en interne. La responsable du pôle scénographie événementielle présente ce travail...

L'art de décorer les vitrines est particulièrement mis en valeur à la période de Noël. Les devantures des grands magasins parisiens deviennent une attraction à part entière. Derrière ces décors féériques se cache un travail de longue haleine. Les onze vitrines des Galeries Lafayette Haussmann ont nécessité un an de préparation. Le magasin a choisi de créer ses vitrines de Noël sur le thème de La Ruche de Noël. La responsable du pôle scénographie événementielle des Galeries Lafayette, Corinne Buyse, qui est à l'origine de ces créations, nous dévoile les coulisses de ces décors…

GraphiLine : Quel était l'effet recherché de ces créations sur les clients et passants ?
Corinne Buyse : Notre but est d'offrir à nos clients la magie de Noël, un grand rendez-vous annuel familial et historique, propre aux grands magasins parisiens. La couleur et la lumière contribuent énormément à la visibilité des vitrines, surtout à cette période de l'année où il fait sombre et lorsque la nuit tombe vite.

Comment avez-vous travaillé le graphisme de ces vitrines ?
Nous avons fait appel à une illustratrice américaine, Q. Cassetti pour illustrer chaque tableau. Nous lui présentons le storytelling de chaque vitrine, les plans en 3D qui vont la composer et sa mission est de redessiner la vitrine avec "sa pâte" sur différents calques. Nous pouvons alors décomposer son illustration pour développer les éléments en volume sur différents plans.

Quels matériaux avez-vous utilisés pour créer ces vitrines ?
Les matériaux utilisés sont nombreux, mais notre but est que le client qui regarde chaque vitrine plonge dans un univers onirique et ne distingue pas ces différents supports. Le graphisme très présent permet de faire le lien avec chaque élément.

À combien de corps de métiers avez-vous fait appel pour réaliser ces 11 décors ?
De nombreux corps de métier participent à la création de ces décors : marionnettiste, ingénieur pour l'animation des mécanismes, illustrateur, artisan sculpteur pour tous les décors en volume, imprimeur, light designer, sound designer, motion designer… Toute la partie créative est réalisée en interne.

Quelles ont été les plus grosses difficultés de ce travail ?
C'est un travail qui dure une année, de l'idée à la réalisation. Être très exigeant du début jusqu'à la fin en veillant à chaque finition, chaque détail est capital, à chaque instant.

Ces vitrines, de grandes boîtes avec des toutes petites portes ne doivent pas refléter la complexité des décors qui les composent, mais doivent donner l'impression que tout a été réalisé simplement, sans contraintes. C'est sans doute la plus grande difficulté !

(Merci à Laurent Durand des Productions Biloba pour ses photos.)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...