2019, une belle année pour la BD

La bande dessinée représente en 2019 14% du chiffre d'affaires des libraires.

Sur 2019, selon les chiffres de l'Observatoire de la librairie, les librairies ont enregistré (hors livres scolaires) une hausse de leur chiffre d'affaires de +2,3 % et la bande dessinée affiche la plus forte progression, avec +7,4 % (et +6,3 % en 2018).

55% des ventes (en valeur) de bande dessinée correspondent à des nouveautés de moins d'un an, 11% ont entre 1 et 2 ans et 34% sont parues depuis plus de deux ans.

La bande dessinée représente une part essentielle de leur chiffre d'affaires : il représente 14% (derrière la littérature générale, les livres pour la jeunesse et les sciences humaines).

"Le phénomène éditorial que représente la parution d'un nouveau tome d'Astérix (1er des ventes sur 2019, NDLR) n'explique bien sûr pas à lui seul cette forte croissance (évolution du secteur hors Astérix : +6 %)", souligne l'Observatoire de la librairie.

Pour Laurent Parez, librairie à Antibes et membre du réseau Canal BD, cette hausse provient, outre le 38e tome d'Astérix, de la sortie des Indes Fourbes (classé 2 des meilleures ventes de livres 2019), la forte progression des comics et des mangas (+16,4%) et la montée en puissance des sciences humaines traitées en BD (par exemple, Algues vertes, l'histoire interdite aux éditions Delcourt qui traite de la toxicité des végétaux rejetés sur les plages bretonnes, Sarkozy-Kadhafi Des billets et des bombes aux éditions Delcourt qui présente une enquête sur la corruption...).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...