Bientôt un nouveau matériau d'emballages à base de bois ?

L'usine pilote, qui serait construite en Finlande, pourrait démarrer en 2021.

Le marché des emballages en 3D en plastique pourrait être bouleversé par le nouveau projet de Metsä Spring. La filiale dédiée à l'innovation du groupe forestier finlandais Metsä compte en effet développer avec Valmet un nouveau produit en volume à base de bois. Ce procédé remplacerait les produits similaires fabriqués à partir de ressources fossiles, en particulier dans les produits de consommation comme les emballages.

Une production à l'échelle industrielle

"Notre nouveau produit serait de haute qualité, sûr, facilement recyclable et basé sur du bois nordique renouvelable et cultivé de façon durable. Si le recyclage des matériaux, pour une raison quelconque, n'est pas possible, le produit est biodégradable. De plus, sa fabrication serait entièrement exempte de fossiles, explique Jarkko Tuominen, chef de projet chez Metsä Spring. Nous visons des segments de marché à grande échelle et notre ambition est élevée. Nous sommes optimistes quant au potentiel de création d'un nouveau produit à valeur ajoutée important pour l'industrie forestière finlandaise".

Dans un premier temps, l'objectif est d'analyser les performances techniques et économiques de ce nouveau concept et d'évaluer les conditions préalables à la construction d'une usine pilote intégrée à la production de pâte ou de carton existante en Finlande.

Le démarrage de cette usine pilote, si la phase d'analyse est favorable, pourrait avoir lieu en 2021. Et si ce test de production confirme la viabilité du concept, la prochaine étape serait de construire une première ligne de fabrication industrielle dans les années à venir.

Deux autres projets intéressants en cours chez Metsä Spring

Le projet de développement avec Valmet est le troisième investissement réalisé par Metsä Spring depuis sa création au printemps 2018.
Actuellement, Metsä Spring travaille également avec le japonais Itochu aussi sur le développement d'une technologie qui produit des fibD res textiles à partir de pâte à papier. L'usine de test (un investissement de 40 millions d'euros) situé à Äänekoski, en Finlande est actuellement au début de la phase de démarrage. Et en juillet dernier, la filiale de Metsä a pris une participation au capital de Woodio Oy, une société qui développe et fabrique des matériaux composites en bois entièrement imperméables.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...