Solidarité : la cartonnerie de DS Smith de l'Oise offre des maquettes d'avion aux enfants

Conçu pour les enfants confinés en France, le projet a séduit les Ehpad et pourrait être développer en Espagne et Italie.

Pour apporter un peu d'évasion aux enfants confinés, DS Smith France a réalisé un exploit : en seulement 10 jours, le fabricant d'emballages a imaginé, dessiné, découpé, imprimé, conditionné et livré 100 000 maquettes d'avions et d'hélicoptères en carton ondulé. Ces jouets à monter et colorier sont offerts depuis hier aux enfants, en cette période de confinement, dans les hypermarchés de Carrefour de l'Hexagone.

Trouver la bonne idée pour aider

"Au-delà de continuer la production des produits essentiels, nous voulions faire un geste supplémentaire, nous explique Armand Chaigne, responsable Marché Industriel de DS Smith aux commandes de ce projet. Au début, nous nous sommes orientés sur le domaine de la santé, mais il y avait deux complexités majeures : le circuit de distribution que nous ne maîtrisons pas et l'enjeu sanitaire avec des normes qui nous auraient demandé trop de temps."

Puis l'équipe de designers de DS Smith a pensé à ces machines volantes à construire soi-même. "Nous avons soumis le projet à nos différents sites équipés d'onduleuses (une douzaine, NDLR) et c'est Vincent Magné, le directeur de l'usine de Saint-Just-en-Chaussée, avec Saulo Pereira, son responsable de production, qui a répondu en premier ! Ils étaient très enthousiastes".



Avec ses 300 salariés, le site de Saint-Just-en-Chaussée dans l'Oise est la plus importante cartonnerie de France. Elle est équipée de deux onduleuses et d'une vingtaine de machines de transformation et d'impression. "Nous avons utilisé huit heures de production réparties sur trois jours de l'une des machines de découpe à plat de l'usine, en nous organisant pour continuer la production de nos clients."

Car l'usine continue à tourner. Sur l'ensemble des sites français DS Smith, l'agroalimentaire et la pharmacie sont en hausse de 10 à 30 %, mais une baisse de l'industrie (automobile, aéronautique, électronique…) compense en partie cette augmentation. "Sur Saint-Just-en-Chaussée, l'activité est soutenue."

Une mobilisation exceptionnelle de toute la chaîne graphique et logistique

Ensuite, pour que la flotte arrive à destination, un gros travail de conditionnement a été réalisé, bénévolement. Une dizaine de salariés, des designers et des commerciaux, a emballé les 100 000 plaques dans 750 caisses réalisées pour ce voyage. Elles ont été livrées, jeudi, à un centre logistique de Carrefour. Ces jouets sont aujourd'hui distribués dans les hypermarchés de la chaîne de grande distribution.

De la première réunion à la livraison, il s'est écoulé seulement 10 jours. "Pour arriver à concrétiser ce projet, il fallait en interne une équipe soudée et solidaire, ainsi que la mobilisation de tout un écosystème – Miller Graphics pour les clichés, ABS pour les formes et Carrefour pour la logistique – qui, à chaque étape, a fait preuve d'une réactivité incroyable." C'est d'ailleurs le directeur général de Miller Graphics, lui-même, qui a apporté les clichés flexo à l'usine.

Des jouets repérés au-delà du contexte initial   

Et ces avions et hélicoptères ont fait forte impression chez Carrefour. Ils vont bientôt s'envoler hors de France, la filiale française du groupe anglais d'emballage et l'enseigne de grande distribution réfléchissant à développer ce projet en Espagne et en Italie. "Et si nous avions pensé aux plus jeunes en montant ce projet, nous avons aujourd'hui de nombreuses demandes, sur notre site internet, en provenance des Ehpad. Finalement, ces jouets amusent les enfants de 3 ans à 103 ans !"

Armand Chaigne ajoute : "Je suis épaté qu'en période de crise, on ait réussi à faire tout ça en 10 jours, tous ensemble. Et je suis ravie de voir les réactions positives. C'est véritablement génial !"

Plus d'articles sur les chaînes :

Oise
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...