Livres - Une étude qui chasse les idées reçues sur les jeunes

Les Anglais de 16-24 ans ont été interrogés sur leurs habitudes de lecture.

Le

Les jeunes générations, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ne sont pas vraiment séduites par les livres numériques et restent attachés aux livres imprimés, révèle une nouvelle étude.

Pour ce sondage commandé par le magazine anglais The Bookseller, Voxburner a interrogé plus de 900 jeunes du Royaume-Uni sur leurs habitudes de lecture. 

Cette étude montre que près de trois quarts des jeunes préférent l’imprimé. Seuls 27 % disent préfèrer les livres électroniques et 31 % affirment n’avoir jamais acheté de livre numérique.

Luke Mitchell, le directeur de Voxburner, déclare lors de la Children’s Conference organisée par le magazine le 25 septembre à Londres, que les jeunes sont "aussi intéressés et investis dans les livres que par le passé"

"Ils nous ont dit qu’ils aimaient toucher les livres et voir les plis au dos de la couverture.″

Il ajoute que la conversion des jeunes de la conversion à l’e-livres sera probablement déterminée par le prix. La tranche des 16-24 ans interrogés trouve que les livres électroniques sont trop chers.

“Dans notre recherche, 70 % ont déclaré que 6,99 £ (8.87 euros) était un prix raisonnable pour un livre de poche, mais seuls 10 % sont prêts à dépenser autant pour un e-book.″

43 % estiment qu’ils devraient coûter moins de 3,00 £ (3,81 euros) et 27 % disent qu’ils devraient coûter entre 3,00 et 5,00 £ (3,81 à 6,35 euros).

Et, bien que préférant les livres imprimés, plus de la moitié (53%) ont déclaré qu'ils emprunteraient des livres électroniques dans les bibliothèques publiques s'ils étaient facilement accessibles.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO