Graphiline.com - Toute l'actualité de l’imprimerie, de l’emballage, de la création graphique

imprimer tout Wikipédia, le projet mi-utile mi-absurde d'un artiste

Michael Mandiberg a décidé de montrer l'étendue physique de la plus grande encyclopédie que le monde n'ait jamais connu.

Le

Dans le monde hyper digitalisé de la communication et de l'information, la prédominance d'internet semble écrasante. La majorité de journaux existe aujourd'hui sous le format numérique, et certains titres, comme Metronews, vont même jusqu'à stopper leur édition papier.

Mais le contraire est aussi possible : des pure-players nés sur le web font le chemin inverse pour renaître sous la forme papier. Par exemple, le géant de la boutique en ligne, Amazon, a sorti son catalogue sur papier.

Un artiste américain Michael Mandiberg a décidé de pousser avec ce duo papier/web au maximum et a décidé il y a six ans d'imprimer Wikipédia la plus grande encyclopédie qui n'existe qu'en ligne.

Il décrit lui-même ce projet Print Wikipedia, comme une visualisation utilitariste de la plus grande accumulation de la connaissance humaine et un geste poétique vers la futilité de l'échelle du big data.

Ce qui représente Wikipédia en livres

Il a calculé que l’encyclopédie Wikipédia, édition anglaise, représenterait 7 473 volumes en version papier. Chacun compte 700 pages avec une maquette en trois colonnes et en utilisant principalement la typographie open-source appelée Cardo.

L'exposition de Michael Mandiberg représente le nombre de volumes nécessaires pour imprimer tout Wikipédia. (Crédit des deux premières photos : VGrigas - WMF)

Les 91 premiers tomes sont consacrés à la table des matières et les 36 derniers à l'énumération des 7,5 millions de contributeurs de l'encyclopédie participative.

Mais pour le moment, seuls 106 volumes ont été imprimés.

L'immensité de l'encyclopédie exposée à New York

Il expose actuellement son travail à la Denny Gallery située à New York du 18 juin au 2 juillet.

Lors de cet événement intitulé From Aaaaa ! To ZZZap ! (De Aaaaa ! à ZZZap !), Michael Mandiberg a lancé un programme informatique qui transfère les 11 Go de données ultra compressés d'un Mac vers un site d'impression à demande.

La page de téléchargement du site est projetée sur un mur de la galerie pendant les deux semaines et il est aussi possible de vers la progression du transfert sur printwikipedia.com.

L'artiste Michael Mandiberg (à gauche) et son assistant Jonathan Kiritharan présentent deux des 106 volumes imprimés, la veille de l'exposition De Aaaaa! À ZZZap! à New York City. (Crédit photo : HaeB)

Pour prendre la mesure de toute l'immensité de Wikipédia, les autres murs de la galerie ont été recouverts de papier peint représentant les 1980 premiers volumes dans l'ensemble et 106 volumes physiques complètent la collection.

En boutique

Il est possible de faire imprimer un tome de l'encyclopédie sur le site de web-to-print, pour la somme de 80 dollars.

Et pour avoir la collection complète, il faudra débourser 500 000 dollars. Mais l'artiste précise que cette vente intégrale est avant tout symbolique.

Combien de pages pour imprimer Wikipédia ? Des réponses très différentes

Si l'artiste Michael Mandiberg estime qu'il faut 7 473 volumes de 700 pages soit 5 244 11 pages pour imprimer le Wikipedia anglais, deux étudiants anglais sont, eux, arrivés à un résultat très différents.

Comme nous l'expliquions récemment dans l'article Combien faut-il de pages papier pour imprimer Internet ?, d'après eux, il faudrait 70 859 865 pages de format A4.

Si le choix de la maquette joue un rôle important, pas sûr que cela explique un écart aussi important.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO