Naissance du 4e groupe de presse régional français

La Dépêche rachète les Journaux du Midi.

La Dépêche du Midi dirigé Jean-Michel Baylet rachète la participation du Groupe Sud-Ouest (GSO) aux Journaux du Midi (soit 90,80 % du capital).  

La Dépêche, qui s’étend du Gers à l’Aveyron et du Lot à la frontière espagnole avec des titres comme La Dépêche du Midi, Direct Matin ou La Nouvelle République des Pyrénées, emploie 770 salariés pour un chiffre d'affaires de 145 millions d'euros.

Comprenant L'Indépendant pour Perpignan, Centre Presse édition Aveyron, Le Journal de Millau et Midi Libre pour Montpellier, le pôle Les Journaux du Midi du GSO basé à Montpellier, diffuse ses titres locaux en Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. Il emploie 920 personnes pour de 120 millions d'euros.

L'ensemble forme ainsi le quatrième groupe de presse régional français, derrière EBRA, Ouest-France et la Voix du Nord.

Et cette acquisition entraîne également 150 suppressions d'emplois dans chacun des deux groupes.

"Il y aura des mutualisations et des rationalisations. Nous venons pour créer les conditions de retour à la prospérité, pour pouvoir ensuite investir et conforter nos groupes de presse. Aujourd'hui, ni l'un ni l'autre ne peut investir. Certaines décisions difficiles à venir seront à prendre, le plus rapidement possible", a expliqué Jean-Michel Baylet, lors de la conférence de presse annonçant la finalisation de ce rachat, cité par La Dépêche.

Le nouveau propriétaire souhaite notamment mettre en place un portail internet rentable, car "l'écrit ne perdurera pas dans son modèle actuel", et compte se développer dans l'événementiel.

Il a aussi nommé son fils Jean-Nicolas vice-président en charge du numérique, car "c'est sa génération".
Et celui souhaite passer au modèle paywall (accès payant après à un certain nombre d'articles gratuit) et créer de modèles publicitaires performants.

"Nous vivons une formidable époque d'expérimentation et d'évolution. Il y a dix ans, il était impensable de faire payer un contenu. Depuis deux ans, le payant s'installe dans le paysage," a expliqué Jean-Nicolas Baylet cité par L'Indépendant.

Jean-Michel Baylet avait déjà tenté de racheter les Journaux du Midi en 2007. Lorsque GSO l'avait racheté au Monde il y a huit ans, il avait dû déboursé 90 millions d'euros contre 15 millions d'euros aujourd'hui.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...