L'ancienne papeterie Grégoire (88) bientôt rasée

Cette papeterie datant du 19e siècle, liquidée en 2011, est en cours de démolition.

Il ne restera bientôt plus aucune trace de l'ancienne minoterie autour de laquelle était installée la papeterie Grégoire de Saint-Nabord. Depuis plusieurs semaines, les engins de chantier transforment le bâtiment en poussières et gravats. Les pelleteuses ont déjà commencé à nettoyer le site.

130 ans d’activité

Cette ancienne minoterie artisanale (établissement où se préparent les farines) avait été reconvertie en papeterie en 1880. Pendant 130 ans, plusieurs générations d’entrepreneurs ont fait vivre et prospérer l’entreprise. D’abord spécialisée dans la fabrication de papiers d’emballage, la papeterie s’est ensuite développée vers les cartons et papiers destinés à la transformation (tubes, ondulés, etc.).

Dans les années 1990, elle produisait 36 000 tonnes de papier carton par an. En 1995, elle est absorbée par la Société de Participation et Foncière du Moulin. Ses effectifs sont alors de 128 personnes pour une capacité de production annuelle de 60 000 tonnes.

Mais dans les années 2 000, l’entreprise connaît une période difficile. Suite à une première vague de licenciement et une reprise échouée par le Papeterie de Turckheim (elle-même liquidée), la papeterie historique est placée en liquidation le 31 mai 2011.

Depuis lors, les bâtiments à l’abandon ont été rachetés par un particulier. D’après les informations du quotidien Vosges Matin, ce dernier s’est vu accorder le permis de démolir le 7 mai dernier. Il n’a donné aucune information quant à l’avenir des cinq hectares du site qui comprend les bâtiments, un étang et des prés. Mise à part une toute petite partie classée en zone constructible, la propriété est classée en zone artisanale et industrielle.

Plus d'articles sur les chaînes :

Vosges
Réagir à cet article :
Ruer Régine - 19 Janvier 2016
Dommage !
Mathias Merlino - 11 Février 2018
Trés triste ....
Ajouter un commentaire...