En Grande-Bretagne, les bibliothèques attirent de moins en moins

Selon le dernier rapport du CIPFA, les bibliothèques anglaises vivent des heures sombres. Le financement diminue et les fermetures sont nombreuses.

La fréquentation des bibliothèques publiques en Grande-Bretagne a diminué de 14 % en cinq ans. Rien que sur les douze derniers mois, plus de 100 bibliothèques ont fermé. Ainsi entre 2014 et 2015, la Grande-Bretagne est passée de 4023 à 3917 bibliothèques.

Ce constat alarmant vient d’être mis en lumière par le rapport annuel sur les bibliothèques britanniques publié le 9 décembre par le Chartered Institute of Public Finance and Accountancy (CIPFA). Depuis 2010, le financement des bibliothèques a été réduit de 180 millions de livres sterling (248 millions d’euros), soit 16 % du budget global.

Besoin de modernisation des structures

Face à ces résultats négatifs, une porte-parole du ministère de la Culture, des Médias et des Sports (DCMS) a tenu à relativiser en rappelant que les bibliothèques anglaises avaient enregistré 225 millions de visites l’année dernière.

"Nous savons que les bibliothèques continuent d’être populaires, mais les gens veulent de nouveaux services. Voilà pourquoi le gouvernement a créé le Groupe de travail des bibliothèques pour les aider à améliorer certains aspects tels que l’accès numérique ou le prêt des e-books", a ajouté la porte-parole.

Top 5 des bibliothèques en Grande-Bretagne

À la fin de son rapport, le CIPFA établi le classement des bibliothèques qui ont attiré le plus de visiteurs sur l’année 2014/2015. En tête la bibliothèque de Manchester Central (1,33 million de visites), suivie par la bibliothèque Norfolk et Norwich Millénium (1,17 million), la bibliothèque Wembley à Brent (1,16 million), la bibliothèque Woolwich à Greenwich (1,09 million), et la bibliothèque Jubilee à Brighton (952 000).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...