Concours de reliures jansénistes, quand la technique devient de l'art

Avis aux relieurs : ouverture des inscriptions au premier concours de reliures jansénistes !

Le
La Librairie Auguste Blaizot dans le 8e arrondissement et fondée en 1840.

La librairie de livres rares située à Paris dans le 8e arrondissement et fondée en 1840, la Librairie Auguste Blaizot, organise le premier concours de reliures jansénistes. Elle invite les relieurs français professionnels et amateurs, résidant en France, à envoyer leur livre.

Ce concours original, le premier du genre d'après les organisateurs, connaît déjà un certain succès. "Nous avons reçu beaucoup beaucoup d'emails et de messages de la part de relieurs français et même et venant de l'étranger depuis l'annonce de ce concours il y a une dizaine de jours. Cela a même créé une émulation au sein des bibliophiles qui poussent leurs relieurs à participer", nous confie Claude Blaizot, président de la librairie.  

​Les reliures seront considérées comme jansénistes, les reliures ne présentant aucun décor à l'exception du nom de l'auteur et du titre de l'ouvrage disposés en une seule couleur sur le dos.

​Mais attention "la reliure janséniste n'est pas une reliure simple", précise la librairie sur son site internet. "C'est, au contraire, une reliure de luxe, nécessitant les mêmes techniques et les mêmes matériaux que ceux utilisés pour les reliures décorées les plus raffinées, et requérant une exigence extrême de qualité dans sa réalisation."

Claude Blaizot complète : "En règle général, les reliures jansénistes sont pleine peau. Mais pour corser un peu les choses et aller vers une certaine modernité, nous ouvrons sur des matériaux inusuels, comme du métal, du bois, du plastique..., des matériaux utilisés dans les reliures décorées, pas dans les reliures jansénistes."

Dans cette compétition de savoir-faire, tous les matériaux sont donc acceptés dans la mesure où ils sont utilisés à l'état naturel, qu'ils n'ont pas été retravaillés et qu'ils ne comportent pas de motifs décoratifs. Ils peuvent seulement être teintés.

Les candidats ne peuvent présenter qu'un livre, qui devra être déposé à la Librairie Auguste Blaizot, avant le 27 janvier 2018. 

Dix œuvres au maximum seront sélectionnées sur des critères de qualité des matériaux utilisés et d'exécution. Ces dix gagnants ne seront pas classés. "Pourriez-vous dire qu'un Chagall est meilleur qu'un Picasso ou un Miro ?" demande Claude Blaizot.

Les relieurs gagneront le fait d'être exposés dans cette très belle librairie du 14 au 24 mars 2018.

 

 

 

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 2 photos
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO