Global Routage Solution (93), ex-Inter Routage, change de main

L'activité routage de l'imprimeur Léonce Deprez, GRS, a été rachetée à la barre du tribunal de Commerce. Son nouveau propriétaire nous explique sa stratégie.

Le

L'entreprise GRS (global routage solution), spécialisée dans le routage de presse et le marketing direct, fait désormais partie du groupe Ediis.

GRS baptisée alors Inter Routage avait été rachetée par le rotativiste Léonce Deprez en juin 2014. Située à La Courneuve en Seine-Saint-Denis, Inter Routage qui réalisait 3,5 millions de chiffre d'affaires, était en redressement judiciaire depuis novembre 2015 suite à la perte d'un gros client.

Mi-janvier, l'offre de reprise du groupe Ediis dirigé par Alain Hippert a eu la faveur du tribunal de Commerce devant celle de France Routage.

Ce spécialiste de l'impression de sécurité (chèques), de l'éditique et de l'IT (information technology) de gestion de base de données emploie 600 personnes dont 550 en France et possède désormais onze sites de production dont neuf en France.

Sur les 43 emplois du site, 29 sont conservés. Et GRS devient Ediis routage.

Pour intégrer le routage et la relance papier

Alban Clech, directeur de production chez Ediis, explique la stratégie du groupe : "Les éditeurs de presse éditent des magasines avec des relances postales des abonnés avec un certain nombre d'applications imprimées et de routage associés. Nous n'avions pas dans nos usines de sites à la fois capables de faire du routage et de la relance papier."

Cette acquisition est la suite de sa stratégie débutée en septembre 2015 avec la reprise d'Everial à Chantilly. Ediis avait racheté à la barre du tribunal de commerce de Nanterre, les activités CRM caritatif et presse du groupe Everial (pour plus d'informations : Ediis continue de s'agrandir).

Alban Clech poursuit : "Nous avions un CRM presse (customer relationship management ou gestionnaire de la relation client, ndlr) et avec cette nouvelle acquisition, nous complétons et intégrerons l'aval de notre chaîne presse pour couvrir l'ensemble de la chaîne de traitement des abonnés presse et de routage magazines."

Et pour renforcer son positionnement sur le marketing direct, il cherchait à acquérir un site en région parisienne, proche des centres postaux. Ediis réalisera la partie impression sur son site de Limoges et la partie routage et mise sous pli sur ce nouveau site en région parisienne. L'entreprise reste donc implantée à La Courneuve, avec un parc machine composé de machines de mise sous film Sisma et de mise sous pli Burst.

Des investissements pour optimiser les offres

"Nous allons ajouter une touche informatique un peu plus dense, précise Alban Clech. Avec 150 informaticiens, nous avons la capacité d'affiner le routage de presse pour avoir les meilleurs tarifs d'affranchissement du marché. La qualité du routage est intimement liée à la qualité à la réalité de l'économie sur l'affranchissement. 

Après l'informatique, le prochain investissement est une machine d'impression laser. Une autre machine jet d'encre et de mise sous pli adaptée à la petite série sera également installée dans les six mois à venir. 

"Nous avons la capacité de quoi faire du routage de presse sur de grosses volumétries", souligne le directeur de production.
Ediis compte d'ailleurs parmi ses clients les plus gros éditeurs en gestion d'abonnés (Lagardère, Mondadori, le groupe Marie Claire, le groupe Le Monde).

Le groupe d'Alain Hippert table sur un chiffre d'affaires fin 2016 de 55 millions d'euros.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO