Les éditions De Borée, demandeurs de projets de beaux livres

L'éditeur est installé depuis le début de l'année dans les anciens locaux du quotidien La Montagne, au cœur de Clermont-Ferrand. © Google Street View

L'éditeur fait appel à la créativité à des auteurs et graphistes indépendants pour renouveler sa création.

Rachetées en décembre 2015 par le groupe de presse Centre France La Montagne, les éditions De Borée, connues par ses romans de terroir issus de toutes les régions françaises, repartent sur de nouvelles bases et souhaitent notamment développer les beaux livres. Pour cela, l'éditeur est particulièrement ouvert aux propositions des auteurs, illustrateurs, photographes et graphistes.

"Nous allons continuer la publication de beaux livres, à travers les marques De Borée, Terre Éditions et la marque jeunesse Cerise Bleue," explique Christophe Matho, directeur des collections de Centre France Livres.
Et pour cela, les éditions De Borée, rebaptisées Centre France Livres, vont s'appuyer sur de nouvelles collaborations : "Nous faisons appel à la créativité à de graphistes indépendants pour renouveler la création."

De Borée compte développer les beaux livres dans les catégories nature/jardin, patrimoine/objets/collections, animaux et régions. Environ 20 à 30 beaux livres seront publiés par an.

Le beau livre, c'est quoi ?

Chez De Borée, le domaine "beau livre" englobe tous les livres illustrés, sauf la jeunesse. 

"Au sens premier, le beau livre est un grand livre illustré, à la maquette soignée, images de qualité, qui aborde les sujets sur le fond et la forme," explique Stephanie Jardy, responsable beaux livres chez De Borée.

C'est un ouvrage "complet, informatif, illustré, avec plusieurs niveaux de lecture (texte courant, légendes, encadrés, hors textes…)" et "pas un 'coffee table book'", c'est-à-dire un livre de belles images sur un thème plus ou moins précis. "C'est en tout cas la recette maison qui rencontre le mieux les lecteurs," précise-t-elle.

L'éditeur place aussi dans cette catégorie, les livres illustrés pratiques, les livres de recettes de moyenne gamme, les petites encyclopédies nature de poche (plantes, champignons…).

Des propositions globales, originales et de qualité

Les auteurs intéressés par cette collaboration devront être attentifs à plusieurs points pour être publiés. Les propositions devront être globales, texte et illustrations. "Les projets qui nous intéressent le plus sont ceux qui sont illustrés par les auteurs, sinon il est compliqué et long de trouver par exemple toutes les photos d'un livre sur les couteaux dont on n'aurait que le texte."

Stephanie Jardy indique également que les maquettes sont "assez classiques", la mise en page devra donc être en cohérence avec les collections.

Outre le fait de présenter un projet original et correspondant à la ligne éditoriale de l'éditeur, les auteurs et graphistes devront également travailler leur argumentaire pour convaincre l'équipe commerciale, défendre le thème de leur livre et en démontrer le potentiel de ventes.

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...