Ouverture du procès des braqueurs de l'imprimerie Oberthur

Les douze prévenus projetaient de braqueur l'imprimerie de billets de banque Oberthur Fiduciaire située à Rennes. Ils avaient été interpelés alors qu'ils s'apprêtaient à passer à l'acte.

Douze personnes sont jugées du 23 mai au 7 juin devant le tribunal correctionnel de Grenoble pour leur projet de braquage en 2014 de l’imprimerie de billets de banque Oberthur Fiduciaire située à Rennes en Ille-et-Vilaine.

Ocean’s Eleven à la française

Ça aurait pu être le casse du siècle. L’avocat de la défense évoque pour l’AFP un projet "extrêmement élaboré", "Ocean’s Eleven version quartier Saint-Bruno (quartier de Grenoble)". Les douze prévenus interpelés en juin 2014 projetaient de braquer l’une des plus importantes imprimeries de billets de banque d’Europe.

Une vaste opération de perquisitions lancée le 12 juin 2014 avait permis de mettre la main sur un impressionnant dispositif : talkiewalkies, gilets par-balles, casques lourds, menottes, lunettes à vision nocturne, bombes lacrymogènes, fusils d’assauts, pistolets automatiques et même des tenues d’agents de sécurité.

Des outils, comme des tronçonneuses, des disqueuses ou des lances thermiques, parfaits pour s’attaquer à des murs en béton, avaient également été trouvés. Les braqueurs présumés s’étaient procuré les plans de l’imprimerie ainsi qu’une vidéo de l’intérieur des locaux pris par un ancien employé.

Un arsenal qui laissait présager une action d’une grande violence. Poursuivis pour participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime, ou pour complicité, les douze prévenus encourent dix ans de prison et 150 000 euros d’amende.

Plus d'articles sur les chaînes :

Ille-et-Vilaine
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

OBERTHUR TECHNOLOGIES DIVISION FIDUCIAIR recrute

Actualités de l'entreprise