Déménagement et recrutements chez l'imprimeur Realisaprint.com

L'équipe de Realisaprint.com continue à s'agrandir

Ça bouge chez Realisaprint.com. L'imprimeur en ligne réservé aux revendeurs vient de finaliser la première étape de son déménagement et annonce plusieurs recrutements à venir. L'entreprise présente également son dernier produit, la carte de visite NFC connectée.

Après avoir gagné son procès contre le géant Cimpress, l’imprimeur en ligne Realisaprint.com est plus que jamais déterminé à accélérer son développement, tant au niveau de la production que de l’extension de la société.

L’entreprise vient de finaliser la première étape de son déménagement en réunissant sur un seul et même site de 4000 m2 à Contes (06) ses deux unités de production. Les travaux se poursuivent maintenant pour intégrer les bureaux sur le même site dans un espace de 250 m2 dès le mois d’aout.

Pour accompagner ce déménagement et gagner en efficacité, Realisaprint.com va continuer à investir notamment dans des plieuses et des machines en petit et grand format dans les prochains mois.

Plusieurs recrutements sont également prévus. D’ici le mois de décembre, trois nouvelles personnes devraient rejoindre l’équipe en plus des deux salariés déjà recrutés depuis le début de l’année. Les postes recherchés s’étendent à plusieurs domaines, dont le marketing et le développement. Enfin, un projet lié à l’environnement est actuellement à l’étude qui devrait être annoncé dans les prochains mois.

Carte de visite connectée NFC

Depuis quelques semaines, Realisaprint.com propose la carte de visite connectée. Cette offre innovante alliant print et web permet de mettre en contact les cartes de visite avec un téléphone connecté NFC, créant ainsi un échange d’informations comme l’ouverture d’une page web, l’import de contact, la lecture d’une vidéo, d’une adresse gps, etc.

Ces cartes nouvelles génération sont composées de deux cartes contrecollées avec la puce au milieu. Proposées sur papier 540g/m2, elles sont disponibles à partir de 25 exemplaires.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...