Cinq grandes tendances de l'innovation dans l'emballage alimentaire

Les fabricants d'emballages alimentaires doivent tenir compte des changements de mode de vie des consommateurs tout en respectant des contraintes économiques.

Le
Ces emballages aux formes incurvés de SCA illustrent très bien l'innovation permettant de réduire la quantité de matière. © SCA

Cinq tendances majeures sont à l'origine des innovations de l'emballage alimentaire, selon Alcimed, société de conseil en innovation. Ces évolutions découlent de deux facteurs, l'évolution des modes de consommation et les exigences économiques des industriels.

L'optimisation du poids et de la quantité de matériau

La réduction du poids de l'emballage et de la quantité de matériau utilisée sont motivés par les économies substantielles. Mais le défi pour les industriels est de garder toutes les performances mécaniques de l'emballage. (Un parfait exemple de ce travail avec Arcwise, l'emballage incurvé à l'efficacité renforcée)

La réduction des impacts environnementaux

L'impact environnemental d'un emballage joue aujourd'hui un rôle important dans l'industrie de l'emballage. Le principal levier est le remplacement des matériaux d'origine pétrolière par des matériaux renouvelables (papiers et cartons), qui allège l'empreinte du produit liée à sa fabrication ainsi qu'à sa fin de vie puisqu'il est plus facilement recyclable.

D'autre part, sur les emballages qui ne peuvent pas être complètement recyclés, les industriels travaillent sur l'optimisation du recyclage : ils conçoivent des emballages dont la séparation des différents composants est simple afin que le consommateur puisse facilement mettre au tri la partie recyclable.

Le nomadisme

La consommation alimentaire hors domicile est en croissance constante : un repas sur six est pris hors foyer en France, en 2020 il sera d'un sur cinq.
Les emballages nomades demandent davantage d'ergonomies et de résistances aux chocs, ils doivent être utilisables au micro-ondes voire au four, mais aussi portionnables.

L'intégration de nanoparticules

L'intégration de nanoparticules, notamment d'argile, permette d'améliorer les performances physiques des packaging en augmentant leurs performances mécaniques sans les alourdir, et en renforcant leur imperméabilité à l'oxygène et à l'humidité.

Ces potentiels d'amélioration sont aujourd'hui explorés par des laboratoires de recherche en Europe et Amérique du Nord, et ont donné lieu à la commercialisation d'emballages dont les couches intermédiaires intègrent des nanoparticules d'argile. Cependant, note Alcimed, les freins réglementaires et le principe de précaution freinent la commercialisation de ce type d'emballages en Europe.

L'emballage intelligent

Pour améliorer l'expérience des utilisateurs, les emballages deviennent "intelligents" en intégrant des fonctionnalités qui permettent de détecter les différentes évolutions affectant leur contenu (température, lumière, etc.).

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO