Bons résultats trimestriels pour le constructeur KBA

A neuf mois de l'exercie 2016, KBA-Sheetfed a augmenté son chiffre d'affaires de 17,5 %.

Après neuf mois, KBA revoit encore une fois à la hausse ses prévisions de résultats pour l'exercice 2016.

Le groupe Kœnig & Bauer (KBA) a publié son rapport pour le 3e trimestre. Avec un bon troisième trimestre, KBA annonce s’être rapproché de ses objectifs de croissance pour 2016 en terme de chiffre d’affaires et de résultat.

À neuf mois, les prises de commandes au niveau du groupe ont augmenté de 1,2 % par rapport à l’exercice précédent pour atteindre 869,8 millions d’euros. Les nouvelles commandes. Le chiffre d’affaires du groupe dépasse de 22,3 %, à 831,4 millions d’euros, celui de 2015 sur la même période.

"Dans un contexte conjoncturel et politique qui demeure difficile, notre concentration renforcée sur les marchés de croissance de l’impression d’emballages et numérique ainsi que sur le SAV s’avère judicieuse", commente dans un communiqué, le président du directoire Claus Bolza-Schünemann.

Bonne évolution dans les trois segments

Dans la division Sheetfed, si le volume de prises de commande de 429,8 millions d’euros n’atteint pas le niveau de l’année précédente, en raison du ralentissement de la conjoncture dans plusieurs pays d’exportation, dont la Chine, le chiffre d’affaires en revanche a augmenté de 17,5 % par rapport à 2015 pour atteindre 443,8 millions d’euros.

Dans la division Digital & Web, les commandes de presses rotatives offset et les nouveaux contrats de HP sur une presse numérique construite à Wurtzbourg ont participé à l’augmentation des prises de commande de 11,2 % à 100 millions d’euros. Le chiffre d’affaires est en hausse de 74,6 % pour atteindre 110 millions d’euros.

Les prises de commandes ont également augmenté de 29,9 % dans la division Special, à 384,3 millions d’euros avec un regain d’activité dans les domaines de l’impression fiduciaire, sur métal, le marquage industriel et l’impression d’emballages souples.

Exportation et effectifs

En ce qui concerne le taux d’exportation, il est resté aussi élevé que lors de l’exercice précédent à 85,2 % (30,5 % du chiffre d’affaires du groupe pour les pays européens hors Allemagne, 14 % pour l’Amérique du Nord, 29,2 % pour la région Asie/Pacifique et 11,5 % pour l’Amérique latine et l’Afrique).

KBA employait 5 332 salariés fin septembre 2016, soit 47 personnes supplémentaires par rapport à l’année précédente. Une augmentation due à l’acquisition en juillet 2016 du fabricant de platines de découpe espagnol Iberica AG.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...