Le correcteur orthographique Druide Informatique (Antidote) mise sur l'apprentissage profond

Avec son logiciel de correction orthographique Antidote, la société Druide a mis en place une application concrète de l'intelligence artificielle pour le grand public. Mais l'apprentissage profond pourrait apporter une nouvelle révolution dans l'analyse de texte.

Le

Druide Informatique, qui développe le logiciel d’aide rédactionnelle et de correction orthographique Antidote, verse un million de dollars à l’Université de Montréal. La société canadienne veut financer la recherche en analyse de texte par apprentissage profond.

La somme sera allouée au laboratoire du professeur Yoshua Bengio, connu dans le monde entier pour ses travaux dans l’intelligence artificielle. Directeur de l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA), Yoshua Bengio est l’un des pionniers du deep learning.

Qu’est-ce que l’apprentissage profond ?

L’apprentissage profond (ou deep learning) est une technique d’apprentissage qui permet à un programme de reconnaître le contenu d’une image ou de comprendre le langage parlé. Facebook, par exemple, se sert du deep learning pour détecter les images contraires à ses conditions d’utilisations.

Parmi ses différentes fonctions, Yoshua Bengio a un rôle de conseil auprès de la start-up Maluuba, rachetée récemment par Microsoft. L’ambition de Maluuba : permettre à la machine d’apprendre à lire, c’est-à-dire lui apprendre à comprendre le sens d’un texte plutôt que d’opérer à une recherche par mot-clé.

L’objectif est d’améliorer la communication entre l’homme et la machine en procurant à cette dernière une capacité intellectuelle plus proche de la nôtre.

"L’analyse automatique des textes se prête bien à l’apprentissage profond, capable de traiter efficacement de grandes quantités de données", explique Yoshua Bengio.

Vers une nouvelle révolution dans l’analyse de texte

Lancé il y a 20 ans, le logiciel Antidote est devenu la star des correcteurs numériques, un outil indispensable aux rédacteurs. Il représente une remarquable application de l’intelligence artificielle pour le grand public, via ses dictionnaires par exemple. Mais pour l’instant, le logiciel n’utilise pas le deep learning. Celui-ci représente un énorme potentiel pour la société.

En poursuivant le développement continu d’Antidote, la société Druide entend être aux premières loges pour faire bénéficier à ses utilisateurs des retombées de la recherche en apprentissage profond. Le logiciel pourrait par exemple perfectionner les documents en arrangeant les idées ou en reformulant les phrases.

Avec l’apprentissage profond, Antidote ambitionne de dépasser son statut de correcteur orthographique pour s’attaquer au sens des textes qui lui sont soumis.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO